Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2017

FINALEMENT MORTEL 2

au magma présent de l'écriture,

 

FINALEMENT MORTEL

2

 

Les années tassent son corps et froissent son visage,

L'épiderme parcheminé de rides sur la main qui vacille,

Le regard sur l’horizon appelle le manque dans le vide

Où elle il sera sollicité par des volutes de tendresse

Qui incitent à faire preuve d'attention toute particulière.

 

A cette sénescence vécue comme une dernière menace,

Comme un combat ultime livré à l'orgueil du quotidien

Où de nuit où n'en finissent pas de se suspendre les rêves,

La vie déchire mais aussi grandit chaque infini d'instant

Au long sanglot d'un temps qui s'écoule finalement mortel.

(FIN)

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire