Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2017

SUR LA POINTE DE L'ÂME 11

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

SUR LA POINTE DE L'ÂME

11

 

L'omniprésence folle des impératifs provoque une redoutable cascade de conflits, ainsi qu'une accumulation de griefs dont il est important de neutraliser en toute urgence l'hypertrophie galopante sous peine que, trop éprouvé par la rudesse râpeuse de l'existence, l'Homme finisse par s'affaisser en ruines, le psychisme désagrégé et la conscience dissoute, éparpillée, en miettes.

Le moment est charnière.

Il faut instamment briser le rythme de ce cycle prédéterminé.

Désabusées par le mal de vivre, par la noire mélancolie et l'ennui profond, l'envie de rien et l'âme dégoûtée s'installent, absolutistes.

On peut imaginer qu'à la suite l'Homme désarçonné s'abîmera dans le doute, le désarroi et la neurasthénie voire, comment ne pas l'envisager, la résolution finale.

Dès lors rejoindre la solitude oui, cet univers de taiseux, et donc emménager au cœur du silence pour des retrouvailles chaleureuses irriguant le désert.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire