Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2015

CONCISION FRAGMENTAIRE 39

concision fragmentaire.jpg

 

CONCISION FRAGMENTAIRE

39

 
Dans ce monde en pleine mutation
Se dévoile, obscène, notre pathétique condition.
Le désordre définitif des paysages urbains
Justifie alors la recherche du plus juste contrepoint.

Approche subjective d'une beauté dépouillée
Qui vibre à maintenir l'intégrité de l'existence
En donnant une dimension inouïe
A l'exploration étonnée de ses gisements inattendus.

P. MILIQUE

25/02/2015

AU SILLON DU SILENCE

au magma présent de l'écriture,

 

AU SILLON DU SILENCE

Entre ce qu'il s'imagine déposer sur la page
Et le résultat final, s'impose le déclencheur
De toutes une coulée de brûlures échevelées.

Certaines observations reviennent, récurrentes,
En gouttes d'atmosphères lourdes et oppressantes ,
Et provoque d'emblée importante dissension
Qui met tout en valeur dans l'entière acceptation
D'une violence entretenue par le spectre rémanent,
D'un regard acéré qui se porte là où ça fait mal,
La où ça n'est pas joli. Là où parfois ça trompe.

L'écrit alors est en état d'écoute et de recevoir
Qui glisse comme volupté sur fil de soie,
Sensible seulement au devenir d'une vie
Transperçant son refuge d'un sillon du silence.

P. MILIQUE

24/02/2015

L’ÉLÉGANT A L’ÉNIGME

au magma présent de l'écriture,

 

L’ÉLÉGANT A L’ÉNIGME

Attitude altière casquée de cheveux cendrés,
Regard ardoise derrière des verres teintés,
Costume trois-pièces sombre taillé sur mesure,
Enrichissent chaque jour d'un halo aristocrate.

Et sur son visage ponctué d'un presque sourire
Se perçoit déjà ce que sans doute il ne dira pas,
Amère douceur du très profond, du très secret.

P. MILIQUE

23/02/2015

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE 4

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE

4

Une tâche malaisée point d'emblée qui revient toujours aux parents.
A vous de savoir lui mettre en place un monde d'infinie douceur.
A vous de lui donner à vivre d'intenses instants ensoleillés de magie.
A observer avec attention la profondeur du regard capté par le monde,
Un regard probablement porteur de dépouillement et de fragilité,
Capable tout autant de fixer le reflet su soleil sur un collier de perles.

Viendra, plus tard, la sensibilité inscrite au creux de la permanence
Et la splendeur fluide d'un babil d'enfant semblable à celui d'un oiseau.
Comment ne pas s'émerveiller de ce nouveau petit vous inscrit au présent
Qui vous installera, en un transport de beauté, au tréfonds du fascinant.

(FIN)

P. MILIQUE

22/02/2015

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE

3

Cela induit une dimension fantastique, et il bon de se nourri à l'aune
De ce merveilleux-là mesuré à l'impact inévitable de la fascination.
C'est un univers magique et universel tendu entre deux mondes.
L’inouï qui va apparaître est un fruit de vie: c'est un enfant sacré.

Ces mots enflammés n'ont cependant aucun message à délivrer
A part celui d'initier la singulière alchimie qui mène au bonheur,
Cette quintessence proche de la perfection annonciatrice d'overdose.
L'enfant est là, veilleuse d'où naît la lumière, et cet enfant est le vôtre.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

21/02/2015

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE

2


Lorsque le monde se songe, il convient d'aller au bout de ses rêves.
Nous voilà parvenus à ce carrefour où peut-être la vie bascule,
Là où d'impératives velléités se propose à transmuer le destin.
L'aube séduisante d'une nouvelle aventure point, aguicheuse,
Et nul ne saurait refuser bien longtemps le plaisir de s'épanouir
Sans, à un moment ou à un autre, en éprouver le délicieux frisson.

Le moment est venu d'accoster à quelque chose de plus authentique,
Et à se soumettre à la flamme des éveils émerveillés qu'offre la nature.
Cela prendra la forme de l'inespérée richesse de toujours: quelqu'un.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

 

20/02/2015

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE 1

au magma présent de l'écriture,

 

BIENHEUREUSE QUINTESSENCE

1



C'est au cour des songes que se prolonge la belle aventure.
Nous portons en nous, comme une vive légende, l'enfance
Dont nous refusons jusqu'à l'idée même de nous séparer
Tant l'on a conscience imprégnée de l'infinie fragilité de tout.

Ce sont là des sensations ressenties, des perceptions intenses,
Peut-être essentielles, à l'un tout autant qu'à l'autre parce que
Les émotions jaillissent et s'attardent longuement en mémoire
Et qu'il est agréable de vivre dans ce nouvel ailleurs advenu,
Ne serait-ce que dans la façon de sublimer le rien du monde
Et d'en conforter, dans la durée, la prestance fraîche et juvénile.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

19/02/2015

LA RECONSTRUCTION DE SOI

au magma présent de l'écriture,

 

LA RECONSTRUCTION DE SOI

Tant de mots touchants, troublants et bouleversants,
Tant de mots qui disent des choses belles et déchirantes.
Des mots comme un soluté d'âme inquiet de mes mots.
Des mots d'un quotidien saturé de banalité qui n'en sont pas,
Retenu au bord du temps dans une dissonance de cloche fêlée.

Tant de doutes et de fébrilités amassés créent la confusion.
Le vent circule en gémissant, mêlé à la plus froide des pluies.
Univers de mouvance et claquements de tonnerre en furie
Dans le désordre tonitruant qu'est la reconstruction de soi.
Avec toujours l'exercice tragique qu'est l'amour impossible,
Le périlleux tumulte émotionnel des conflits relationnels.

Comme tout cela est fragile dans l'interminable traversée
En filigrane de ce fossé empli d’existentielles cicatrices
Qui, si l'on n'y prend garde, séparera les uns des autres.

P. MILIQUE

18/02/2015

SAUT DANS LE VIDE

au magma présent de l'écriture,

 

SAUT DANS LE VIDE

Il faudrait savoir lâcher la bride aux mots.
Les siens peuvent si peu, manquent de tout.
Il lui faut donc se faire violence, et se plonger
Dans les phrases comme on se jette dans le vide.

Entends-tu ce qui ne devrait qu'être murmure?:
Sais-tu que les larmes ourlent parfois mes yeux
Sûrement aveuglés par ta profusion lumineuse,
Lumière enivrante dont je me repais à la source?
Tu existes, tu comprends? Tu existes pour moi!

J'ai un très beau secret que je ne peux garder.
Je te le confie tout bas, à ton oreille: je t'aime.
J'aurais pu ne pas te l'avouer: tu le savais déjà!
Disons que je te le confirme: tu es mon privilège.

Amie, Amour, fait lever le soleil pour nous seuls!
Donne-lui la parole pour nous deux, et entrouvre
La barrière du chemin qui donne accès aux demains.
Je crains tant de te décevoir, de te faire mal un jour!
Et tu m'interdis déjà l'évocation d'aussi noires pensées.

Écoute comme je t'aime. Entends comme j'aime t'aimer.

P. MILIQUE

17/02/2015

DISPARAITRE DANS LE PRÉVISIBLE 4

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

DISPARAITRE DANS LE PRÉVISIBLE

4


Rien n'est simple et il faut pouvoir compter sur une personnalité affirmée!
Il n'est qu'à voir comment, au gré de circonstances souvent contraires
Et tumultueuses, il est impératif de mener sa barque avec tempérament.
En de tels moments, seule l'obstination permet de garder le cap entrevu.

Il n'est plus qu'à souhaiter de réelles, grosses et bonnes bouffées d'oxygène.
A espérer que la vie consente à passer encore des plats au fumet savoureux
Et qu'elle se mette à chanter, chaque jour et tous azimuts sa plus belle mélodie.
A travers l'avancée naturelle des jours, sa nature même sera toujours présente
Avec ses beautés concrètes afin qu'il ne reste plus qu'à savourer les délicieux échos,
Les doux reflets dans le devenir d'une existence exacte comme une tendre poésie.
Ce serait comme excès de vie salvateur, une gestuelle disponible et infinie, porteuse
De cette incertitude fusionnelle et immédiate, bénéficiaire des sentiments initiés.

Grâce à sa disponibilité sans limites, elle fera ressortir son impérieuse nécessité
Et poursuivra, de sa tendresse affectueuse, son chemin énigmatique et altier.

(FIN)


P. MILIQUE

16/02/2015

LE TOULOUSE CON TOUR

Qui mieux qu'eux?

Plaisir.
LE TOULOUSE CON TOUR

DISPARAITRE DANS LE PRÉVISIBLE 3

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

DISPARAITRE DANS LE PRÉVISIBLE

3

Lorsqu’il en a l’opportunité, le charme fou de l’Amour opère toujours
Et s’affirme d’autorité comme un point d’ancrage pour faire l’inertie,
Traduction d’un désir qui porte les fruits lumineux du sang de l’utopie.

D'autres années s'ébrouent pour, même lestées par le poids du passé,
Accoster à la découverte de ces autres univers que l'on connaît déjà.
Tout doit être mis en œuvre pour outrepasser la ligne d'horizon proposée
Et fuir dans l'espace à la poursuite du voyage initialement entamé.
Un regard d'enfant se pose sur ce mystérieux monde qui palpite.
Il vise à atteindre la grâce légère et l'irisation des bulles de savon.
Une fois le but joint, il s'épanouira sans la moindre hésitation
Tant il est d'évidence préférable de se consumer dans les fièvres
D'une incandescence incomprise plutôt que de disparaître lentement
Dans les sables mouvants d'un prévisible sans points de suspension.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE