Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2017

BROUILLARD D’ÉMOTION

au magma présent de l'écriture,

 

BROUILLARD D’ÉMOTION

 

C'est inéluctable dans la mémoire de chacun:

Enfouie avec soin dans la friche de sa jungle,

S'affirme, ostentatoire, la mélodieuse réalité

Exhale des fractions de nostalgie souterraine.

 

Souvenirs de ce qu'étaient le lieu, le temps, l'espace.

Intense trouble perceptible. Vif brouillard d'émotion.

Certitude du préexistant gravé, perception de l'avenir.

 

Dans ce qui se profile apparaît, intensive luminosité,

Le constat d'une vie qui finalement, plaisir rétroactif,

Se révèle être le fruit d'un ciel exceptionnel de beauté.

 

P. MILIQUE

28/07/2017

A L'HEURE BRÛLANTE

STATUE SILHOUETTE.jpg

 

 

A L'HEURE BRÛLANTE

 

Dans le resserrement temporel et presque spatial

Auquel se cramponne l'essentiel de toute une vie

Qui, aux abords chaotiques de la parole initiale,

Aux limites de la décadence prégnante du souvenir,

Se grave quelquefois l'incontrôlable bouillonnement

Qui s'écoule en cascade de la différence et de la folie.

 

A rendre compte, par les sens aigus de la perception,

Surgit parfois l’imprévisible exubérance d'une épure

Aux gestes esquissés, crénelée d'une vérité cristalline

Flambant au soleil à cette heure épineuse qui grésille

Autour d'un iguane minéral au cœur de l'immobile,

Silhouette statufiée dans une éternité qui n'en finit pas.

 

P. MILIQUE

27/07/2017

VŒUX AU VENT

au magma présent de l'écriture,

 

VŒUX AU VENT

 

Je veux un jour ne plus sentir le froid,

Je veux me révolter contre l'enlisement

Qui menace de m'immobiliser à jamais.

Je veux vivre dans l'instant ce demain

Qui, dans l'indéterminé, existe peut-être.

 

Je veux parvenir à vivre
Un jour de mon plein gré.

 

 

P. MILIQUE

26/07/2017

LE REPOS DE L’ESPRIT

 

REPOS DE L'ESPRIT.jpg 

 

LE REPOS DE L’ESPRIT

 

L’intelligence éclaire l’essentiel

Du rôle joué dans le phénomène

D’une attention acharnée qui rassemble

Et conserve la fragilité de l’acquis.

 

Il n’est aucun moyen de négliger

La part active d’un certain indiscutable

Qui, obstiné, porte à l’infini le point de repos de l’esprit

Dans le néant d’un destin absolu et dissous.

 

P. MILIQUE

25/07/2017

UN RÊVE DE PROMESSES

au magma présent de l'écriture,

 

 

UN RÊVE DE PROMESSES

 

C'est en état de carence affective qu'il communie avec la femme auprès de laquelle il se ressource désormais.

Haletante symbiose avec un temps qui soudain paraît distordu. Nuits irréelles, magiques, interminables

A lui faire découvrir avec retard la sensualité, la tendresse, l'amour enfin. Rien ne sera jamais plus grand que l'amour.

Toute la vie se tient là, dans cette ronde fluide d'émotions. Il y, progressive, la lente évolution vers

Le bonheur intense, sublime de flamme et d'exaspération, de sa présence partagée jusqu'à l'ultime connivence

Ouvrant, au cœur d'un étonnant labyrinthe, un espace considérable à la confluence des courbes et des élans,

Un rêve de promesses ouatées, initiateur d'un monde aux splendeurs proliférantes. Phase de douceur enjôleuse avec une

Poétesse de la peau. Ils partagent ensemble la magie du rire. Et tous ces mots inusables qui préservent l'essentiel.

 

P. MILIQUE

24/07/2017

BRODER LE TEMPS

au magma présent de l'écriture,

 

 

BRODER LE TEMPS

 

Dans ce sentiment d'urgence

Qui donne parfois de l'audace,

Coule un torrent d'observations

Et de maintes surprises déroutantes

Qui déterminent l'effervescente

Confrontation des idées ébauchées

Et brassent la matière brute de la vie.

 

Démonstration débridée, néanmoins remarquable,

Du battement secret des discours toujours relancés

Au centre d'une relation de désir qui tresse les voix,

Créant une atmosphère à la fois douce et nébuleuse.

 

Dans ce sentiment d'urgence

Qui donne parfois de l'audace,

Sublimant l'art de broder le temps

Au fil doré de ses mots pétillants.

 

P. MILIQUE

23/07/2017

A L'EXACT MITAN

au magma présent de l'écriture,

 

 

A L'EXACT MITAN

 

La belle jeunesse s'épuise, inexorablement,

Mais l'allègre cheminement d'une pensée

Dynamique encore, s'avère bien excitante

Tandis que se faufile au cap de l’horizon

Le tangible mitan d'un siècle de présence.

Pourtant, il n'y a rien là qui soit en capacité

De faire dévier le cours ordinaire des choses.

 

Pour être parvenue à dominer le fil de sa vie,

Pour avoir gardée intacte la presque totalité

De sa force, et l'intégralité de sa folle brillance,

Elle s'est arrogé le droit de parader, lumineuse.

 

Il s'agit de faire le point sur le chemin parcouru!

 

Forte d'une allégresse sans précipitation

Alliée à une imposante réserve de sagesse,

Elle a su maintenir une étonnante continuité

Dans le nonchalant bouleversement du temps,

Opiniâtre à savourer la vie et chaque occasion,

Attentive toujours aux plus ténus du quotidien.

Elle est parvenue à s'enrichir de tous ces riens

Qui mènent à la maturité sans jamais toutefois

Disperser ni mettre en danger la beauté de l'instant.

 

L'existence est un numéro de haute voltige

C'est à la fois une aventure calamiteuse

Et hymne permanent à l'émerveillement:

Là est bien sa fondamentale contradiction.

 

P. MILIQUE

22/07/2017

VIVRE HEUREUX

au magma présent de l'écriture,

 

 

VIVRE HEUREUX

 

Sait-elle combien sa présence le réconforte?

Combien elle lui est devenue indispensable.

Celle qui lui ouvre l’œil sur l'exclusive beauté

D'un monde depuis trop longtemps désappris.

 

Elle occupe désormais une place fondamentale

Dans son existence. N'est-ce point contraignant,

Ni trop inconfortable à la longue pour elle

D'être le sang qui s'épanche dans mes veines?

 

Il est à la veille de jours affichés improbables.

Alors, il veut juste lui dire combien il l'aime.

Combien il aime tout ce qui lui parvient d'elle.

La femme inespérée et singulière en son entier.

Il vit heureux, extasié par son existence-même.

Il n'es rien en elle d'anodin, rien qui ne le captive.

Pas un jour sans qu'il n'avise les sources multiples

Qui irriguent chaque strate de son espace intime.

Et il se sent fabuleusement riche de cet amour-là

Et rêve de le garder pour toujours au creux de lui.

Pour dire, il ignorait qu'il fut possible d'aimer tant!

 

Il requiert à sa très tendre, à son si fort amour,

De considérer cette tranquille évidence: il l'aime!

Qu'elle lui offre ses lèvres si douces et si brûlantes,

Qu'ils échangent ces tendres baisers passionnés,

Qui le confirmeront plus encore: elle lui manque!

 

P. MILIQUE

21/07/2017

UN DERNIER TANGO

au magma présent de l'écriture,

 

 

UN DERNIER TANGO

 

Atmosphère oppressante au saturé des mots...

 

C'est le cœur qui s'embrase au frôlé de la chair,

C'est un soleil obscur qui pleure ses désaccords.

 

C'est le lait qui mêle à la pluie son velours diaphane

Tandis que les pétales meurtris de nos corps se fanent.

 

Le vent s'affole dans ce qui se voulait délicate alcôve,

Faisant danser la rupture aux harcèlements de nuit.

 

Les mains fébriles déchirent le drap de ténèbres

Osant avec rudesse d'aveuglants éclairs lunaires.

 

Peut-être était-ce là l'à-venir de notre dernier tango?

 

P. MILIQUE

20/07/2017

TERREUR ORDINAIRE

au magma présent de l'écriture:

 

TERREUR ORDINAIRE

 

Sa bonté insensible ne s'exprime que dans le vague.

 

Son indifférence sèche ne réfute les aléas de la vie,

Fleuve rugissant de situations noires et glaireuses

Véhiculées toujours sans la moindre velléité d'accueil,

Que dans l'instant exhibé par l'épouvante du destin.

 

P. MILIQUE

19/07/2017

SE SOUVENIR MAINTENANT 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

SE SOUVENIR MAINTENANT

3

 

Le foyer central n'en demeure pas moins symptomatique d'une grande noirceur.

Loin d'être indifférent, le macrocosme du futur s'applique déjà, et quoi qu'il en coûte, à contourner les intérêts rationnels désormais en péril.

 

Vivre dans ce monde est, nous le savons, fait d'incisive mémoire.

Dans le souci d'éviter le piège grossier de l'oubli facile, il est important de lui en préserver le possible accès, afin de pouvoir se remémorer aussi souvent que nécessaire, ces années merveilleuses et comblées d'indispensable, qui ont sans conteste un jour existé.

C'est ainsi qu'elles redeviendront, le moment venu, d'une impatiente actualité.

Sera alors venu le temps de l'indiscutable oui, celui radieux d'évidence de se souvenir maintenant.

(FIN)

 

P. MILIQUE

18/07/2017

SE SOUVENIR MAINTENANT 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

SE SOUVENIR MAINTENANT

2

 

Réveil douloureux après une nuit cauchemardeuse.

Aube calamiteuse d'un autre espace-temps.

 

Pensée taraudée par la rupture.

Action souterraine et essentielle pour la reconstruction, à sa propre mesure, d'un univers parallèle jusque-là dissimulé.

Souffrance inextinguible et inouïe.

Le voilà désormais absorbé à désigner, dans les semences présentes en ce temps renouvelé, quelle graine parviendra à germer, et quelle autre n'y arrivera pas.

 

Il y a tant d'autres formes à connaître en prenant option de quitter la retraite et son silence.

Il faut pour cela faire montre d'une grande confiance à travers des approches nouvelles.
Elles ouvriront des perspectives immenses, d'une richesse et d'une densité encore inconnues.

Interstice rare au sein duquel se trame un obscur travail de confluences.

Au final, un passionnant prisme d'interprétations potentielles, genèses du souffle donné à de multiples ambitions sans doute trop neuves et inusitées pour être facilement audibles.

Fait axial de leurs vies inabouties.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE