Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2017

PASSE-PASSE CONCEPTUEL 5

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

 

PASSE-PASSE CONCEPTUEL

5

 

On peut ainsi la concevoir tel un art au service de la vérité, une sorte de théâtre de la contrefaçon. Tout comme on peut le conjecturer comme du pur cinéma exhausteur d'invraisemblances légitimes.

Qu'importe après tout de savoir que tout cela n'est pas vraiment! Au nom de quoi faudrait-il sacraliser la conformité? Et puisque le réel n'a pas de limites...

     Alors, plutôt que s'astreindre la conscience au diktat du plausible,  laissons-nous aller à contempler l'illusion. A se délecter de chacune des visions, odeurs, saveurs ou consistances proposées, sans trop disséquer ou intellectualiser le concept, sans s'ériger en censeur. Sans juger, donc. En cela, comme en tout, sachons raison garder.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire