Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2016

CELUI QUI SAVAIT 1

au magma présent de l'écriture,

 

CELUI QUI SAVAIT

1



«Comment pourrais-je ne pas aimer mon frère?» s’interrogeait Jules.
Prudemment, il descendait le sentier sous les mélèzes vers la maison de Jim.
Ils étaient alors tous deux de quasi vieillards.

Je l'ai toujours aimé se disait Jules, et, à mon âge, rien ne peut d'évidence plus changer.
Il venait de passer le petit oratoire où Jim avait établi, quelques années auparavant, la datation.
Il connaissait les termes exacts pour désigner des choses qui n'existaient pas vraiment pour Jules.
Et il utilisait ces mots sans hésitation, sans jamais les chercher et avec une certaine jubilation, et c'est ce qui émerveillait le plus Jules.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire