Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2017

TEMPS D’ALLÉGRESSE

au magma présent de l'écriture,

 

TEMPS D’ALLÉGRESSE



Qu'il fut donc joyeux ce temps rien qu'à nous
Employé à vivre d'amour, puis à transgresser
L'ordonnancement fou de chaque heure du jour,
A respirer dans la nuit l'évidence étoilée de la lune,
A n'émerger parfois qu'après la déflagration du soleil.

Ce fut un temps d'euphorie habité d'élans bruts,
Entiers et impérieux, et d'inouïes rentes de vie.

Ce furent des moments de tendresse vive
A te prendre par la taille, fier face au jour,
A lire sur tes lèvres, dans tes yeux étonnés,
A unifier mes doigts impatients aux tiens.

P. MILIQUE

Écrire un commentaire