Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2016

NOIR INACCESSIBLE

arcEnCiel4_315.jpg

 

NOIR INACCESSIBLE

 

A l’éternelle loterie de la vie

Se recueille d’un geste distrait

La légèreté éteinte de l’horizon.

 

Le plaisir goutte-à-goutte

Des sourires tard dans la nuit

Invite au voyage abandonné

Jusqu’à l’étoile au noir inaccessible.

 

Sur la cime absolue de nos rêves

Il reste tant à explorer encore

Que jamais ne doutera l’aube arc-en-ciel

Éclairant la vie de ses espoirs irréversibles.

 

P. MILIQUE

Commentaires

...sur le son d'une sonate de Maître Mozart dont je ne sais plus le nom, ce noir inaccessible prend un sens apaisant qui déstabilise et rassérène en même temps. Le plaisir goutte à goutte des sourires rares dans la nuit invite ...
Un rayon de soleil éclatant au beau milieu des ténèbres!
Merci. Avec au réveil, cet aube arc en ciel!
Rien à dire, écrire ou commenter. Juste reprendre et prendre ces bouffées de vie et de couleurs. Je te les vole et me les approprie. Re-merci Ami.

Écrit par : loubel | 25/12/2011

Répondre à ce commentaire

... pourquoi pas Mozart, oui! On est bien, parfois, bouleversé par une mélodie de Bach ou électrisé par un quelconque rythme rock. Essence même de la musique, pouvoir primaire, viscéral. Extraordinaire faculté à quintessencié tout un océan de vibrations....

Et puis les mots qui font ce qu'ils peuvent...
Accumulation de riens qui, dans leur blanche solitude, occupent les strates du temps de sidérations réitérées. Déficit de l'être et faillite de l'âme (l'inverse vaut aussi) occupent la scène. Et pourtant, tu le vois.... l'arc-en-ciel est là, déplié sur l'horizon, qui fait sourire le soleil. Le tien peut-être, Amie.

Écrit par : MILIQUE | 25/12/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire