Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2017

A MA FILLE

au magma présent de l'écriture,

 

 

A MA FILLE

 

Une vie d'homme

Est souvent marquée

Par l'image unique,

Toujours très belle,

De la petite enfance.

 

En ce qui me concerne,

L'image gravée, éternelle,

Restera celle de l'émerveillement,

Du mystère et de la pureté,

Celle de l'enchantement,

De la magnificence,

De la grâce et des douceurs,

Du secret où miroitent

La pétulance des promesses,

Des rires fastueux, des misères,

De la crépusculaire tristesse,

Des accès de tendresse enfin.

 

Cette image trop belle

Aux fragrances d'irréel,

Je la perçois au quotidien.

 

Elle se concrétise par un beau visage

Paré de longs et fins cheveux blonds,

Paré de perles bleues qui disent l'amour,

Bref, une frimousse à la douceur exquise

Et au sourire délicat, quasi angélique.

 

Angélique est justement son gracieux prénom,

Et je le trouve enjôleur le prénom de ma fille.

Cet enfant cadeau de beauté a maintenant six ans,

Et ça fait déjà six ans et neuf mois que je l'aime.

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire