Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2017

FRONTIÈRES DOULOUREUSES

Schizophrenia_glutamate.jpg

 

 

FRONTIÈRES DOULOUREUSES

 

L’expérience est un long chemin…

 

Le fait n’est pas nouveau, elle n’est que

 Le mouvement intime des règles de vie

 Pour accoster à l’intensité qui serait celle

 D’une quelconque connaissance de soi

 Finissant par s’imposer d’elle-même dans la sincérité,

 Tant la recherche active serait une forme de mensonge.

 

A imaginer d’autres formes de renoncements,

 On piège l’essentiel d’une désespérance assujettie

 A l’absorption nécessaire des à-coups de la douleur

 Pour enfin stigmatiser l’extrême de la violence infligée.

 

Aux marges d’un merveilleux qui ne demande

 Qu’à surgir de nulle part pour épurer l’individu

 Maintenu au brasier douloureux de la schizophrénie,

 Les fragments de la mosaïque enfin complétée rendent

 La possibilité unique d’entrevoir comme plus supportable

 Son propre corps si intensément détesté.

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire