Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2017

BOULEVERSÉE

au magma présent de l'écriture,

 

BOULEVERSÉE



Quelquefois, l'imaginaire nous entraîne
Dans d'alertes divagations libidineuses
Portées au gré de mots injectés du sang
Qu'il espère n'avoir jamais sur les mains.

C'est un flot continu de gestes et de paroles,
Grouillement continuel d'assertions salaces
Qui nous paraissent excessives et fantasques
Voire aberrantes d’enthousiasme démesuré.

En vérité, ce prosateur hésitant
N'est rien moins que visionnaire.
Seul le retard accumulé par les autres
Le fait paraître en avance sur son temps.

A y regarder de plus près, la raison est suffisante.
Tout est si exaltant et insaisissable que s'entonne,
C'est bien naturel, un harmonieux chant de vie
Débordant de joie, de plénitude et d'allégresse.

C'est ainsi que nous est proposé un fond imprégné
D'esprit, d'ironie, de cynisme et d'âpreté amoureuse
Quand l'attendrissant inattendu se fait viscéral
Tandis que la lectrice bouleversée vit ses râles.

P. MILIQUE

Écrire un commentaire