Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2016

GÉNÉRATION NÉANT 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

GÉNÉRATION NÉANT

2

 

Alors, malgré l'au-delà franchi de la vulnérabilité, malgré l'expérience des limites côtoyées, nous sommes emportés à reculons, fétus incontrôlables, dans d'extraordinaires peines.


A force de descendre plus profondément dans la connaissance de cette humanité glauque où l'on ne peut jeter les dés qu'une seule et unique fois, l'élan est épuisé.
La ligne de tolérance, et donc celle du refus, est atteinte.


C'est ainsi que, sous la menace sourde de ce qui est sur le point de s'accomplir, l'homme vaincu souhaite pouvoir effacer le temps et, avec comme toile fond la délivrance qui avance, inexorable, vers son acmé, recouvrir les réalités anthropomorphes d'abstractions éthérées.

Il ne restera plus alors qu'à emprunter le chemin du néant pour atteindre à l'exact et tellement mérité après.
Déjà, en une offrande authentique, voici que point enfin l'ultime déroute de ce fascinant soleil noir séducteur, de cette mort si longtemps réfléchie.

(FIN)

P. MILIQUE

Écrire un commentaire