Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2016

SAUVE PAR LA CAMARDE

au magma présent de l'écriture,

 

SAUVE PAR LA CAMARDE



Tout un chacun est à même de comprendre
Ce fléau nocturne chargé de drogues-poison,
Ces nuits qu'aucun jour ne peut jamais guérir
De l'amitié surhumaine que revendique la mort
Dans l'infini transparence qui sert d'horizon
Avant d'ouvrir, exaspérée, les portes de l'enfer.

P. MILIQUE

Écrire un commentaire