Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2017

DANS LA NUIT

au magma présent de l'écriture,

 

 

DANS LA NUIT

 

L'autre étouffe son visage

Dans l'épaisseur nocturne.

 

Plein de mots enfouis

Au chaud de ta bouche,

Mais les pieds engourdis

Immobiles de solitude.

 

Les mots se sont dérobés,

Il est passé et n'a abandonné

Qu'une main dans la mienne.

 

L'autre étouffe son visage

Dans l'épaisseur nocturne.

 

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire