Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2017

BROUILLONS RAGEURS

au magma présent de l'écriture,

 

 

BROUILLONS RAGEURS

 

Jusqu'au cœur de ses colères et de ses impatiences,

Il croit pouvoir faire oublier l'insipide des jours.

 

Aussi, aguiché par des temps de rêve et d'illusion,

Il s'applique à mener à bien des trafics imaginaires

Qu'il ne parvient pas à dissocier des images mûries.

 

Cependant, dans l'infini tréfonds de vies stimulantes,

Comme enivré par les arômes d'une furieuse tristesse

Qui ne lui a pas permis d'approcher la vérité interdite,

Inapte aussi de retrouver les vestiges presque effacés,

De cet homme qu'il est pourtant peu ou prou devenu.

 

Alors, d’innombrables liasses de pages noircies,

Abondance de brouillons rageusement chiffonnés

Jonchent piteusement le sol froid du petit matin.

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire