Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2017

HISTOIRE DE POÉSIE 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

HISTOIRE DE POÉSIE

3


Bien au-delà du don éventuel se tient le besoin.
L'ardente nécessité.
Le poète ne peut exister sans créer.
Son cerisier intérieur le démange sans discontinuer.
Il observe, il constate, il ressent: il écrit!

Il écrit car il s'éprouve parfois contraint de le faire!
Combien de fois me suis-je précipité sur une plume, quelle qu'elle soit, dans une salle d'attente, au cours d'un voyage ou dans mon lit jusqu'à des heures indues, sous le joug d'une idée ou d'une brusque sensation, je ne peut résister au souffle puissant de l'inspiration?

Oui le poésie est plus qu'intellectuelle, plus que spirituelle: elle est physique.
Le poète s'éprouve pétri corps et âme.
Il l'aime la poésie!
Et il la vit avec une belle intensité.

Veuillez excusez mes approximations, mais je me sens profondément ému à vous parler de ma passion de manière si personnelle, intime presque.
Il est vrai que je pourrais aisément la dépeindre de mille façon.
Car elle m'offre, tout comme à mes frères poètes, la plus belle et la plus ample liberté d'expression qui soit.

A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire