Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2017

UN BONHEUR JUSTIFIE

au magma présent de l'écriture,

 

 

UN BONHEUR JUSTIFIE

 

Il faut rester attentif au quotidien

A ne pas se tromper de malentendu!

 

Certes la nuit affective règne, lourde,

Provoquant dans un huis-clos intimiste

Une lente et cruelle dissonance intérieure.

 

Ainsi, d'errance en errance, nulle éclaircie

Ne vient jamais en disjoindre les ténèbres,

Hormis cette voix aux résonances tristes

Qui psalmodie l'hésitation et la peur vive

Amplifiées jusqu'à devenir cet interminable

Hurlement intérieur devenu tellement familier.

 

Le cœur s'hémorragise à se frotter sans acuité

Aux rochers de l'angoisse. La nausée est proche.

Répugnante. Et tout cela ajoute à la déchéance.

Pourquoi tant d'aptitudes à cultiver une douleur

Vitale auprès de laquelle on aime tant se meurtrir.

 

Il est pourtant agréable de participer au miracle

Qui se lève chaque jour pour offrir vie au matin,

Et de le regarder en face, prenant garde à ne pas faillir,

Les yeux vissés dans les yeux pour le mettre à l'épreuve,

Au défi de dénier la beauté avérée du crépuscule à venir.

Quelque chose qui serait porteur d'un bonheur justifié

Ou d'un accessible enchantement en définitive apprivoisé.

 

P. MILIQUE

Écrire un commentaire