Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2017

SECRET

au magma présent de l'écriture,

 

 

SECRET

 

L'allure bien élevée et la chevelure cendrée,

Le regard gris ardoise caché de verres ronds.

 

Son costume anthracite taillé de bonne facture

Qui s'enrichit chaque jour de sa simplicité.

 

Sur son visage barré d'un demi-sourire

Se dessine l'esquisse de ce qu'il ne dira pas,

Douceur amère du très profond, du très secret.

 

P. MILIQUE

22/06/2016

JONGLER AVEC LES ARCS-EN-CIEL 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

JONGLER AVEC LES ARCS-EN-CIEL

2

Et ces autres mots: «tu sais, je n'ai pas tout dit à l'autre.
Je ressens avec une telle vigueur l'alter ego manquant,
L'immense part affective à combler, et j'ai peur de ça!»
Mais pas d'ombrage à porter et surtout, pas d'obligation.
Les mots parviendront, étayés de spontanéité, à s'inscrire
Sur la page virginale si se réalise vraiment ce qui doit être.
Et, sans doute aucun, je suis là pour les recueillir ces mots.

En ce qui me concerne, j'ai comme l'étrange sentiment
De t'avoir un jour rencontrée dans mon espace à rêves.
Mon grand bonheur présent est de m'appliquer à entrelacer
En ta compagnie les fils disponibles de notre spontanéité puis,
Derrière la façade en trompe-l’œil, de jongler avec les étoiles,
Avec les arcs-en-ciel aussi, avec toutes ces ardentes énergies
Qui constellent le céleste firmament de leurs arcs de lumière.

(FIN)


P. MILIQUE

11/04/2016

ULTIME RANDONNÉE 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

ULTIME RANDONNÉE
3

 

Bon d'accord, d'accord! Cesse de me harceler Greg. D'ailleurs je ne vois pas comment je pourrais faire pour refuser plus longtemps d'accéder à ta requête, vu le choix que tu me laisses. Alors écoute moi bien vieux, pour demain c'est oui. Tu es bien conscient que ce sera-là une grande première. Parce que je ne comptes pas réitérer vois-tu. Car enfin, perdre mon temps à une occupation aussi dérisoire... C'est tout de même un passe-temps très éloigné de mon mode de vie à moi, tu le sais bien.
Merci Edgardo. La dernière fois, c'est promis.

Il fait un temps superbe ce jour-là. Le soleil se pavane déjà au-delà de son mitan et, propriétaire exclusif du bleu azur qui est le sien, darde avec vigueur ses rayons flavescents. Seul un léger zéphyr apporte un peu de douceur à cet après-midi impétueux de fin de printemps. Le sentier tortueux qui fait cortège au sommet de la falaise laisse contempler une mer majestueuse et coruscante. Les deux amis marchent, conversant de manière volubile.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

04/01/2015

INSCRIT DANS NOTRE CIEL 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

INSCRIT DANS NOTRE CIEL

2

Je t‘aime à me hisser hors du temps, à donner forme audible à l’invisible.
Je t’aime parce que tu es et que tu as redonné de la fluidité à mon horizon.
Je t’aime parce qu’au rebord du jour tu es femme lumineuse et flamboyante.

Tu as inscrit dans mon ciel d’habitudes de fabuleux trajets magiques
Tout en nuances et en poésie de pépites dorées soucieuses d’éternité
De cette poésie qui naît dans le flot de feu continu d’où sourd l’essentiel
Une poésie de vie, génératrice d’émotions diaphanes et de fleurs épanouies.

(FIN)

P. MILIQUE

27/02/2014

MARIANNE MOORE "QUE SONT LES ANNÉES?"

 

MARIANNE MOORE

"QUE SONT LES ANNÉES?"

LECTURE PAR

JENNIFER DECKER

RÉFÉRENCES:

 

 MARIANNE MOORE, POÉSIE COMPLÈTE, LICORNES ET SABLIERS
édité et traduit par

Thierry GILLYBOEUF© éditions José CORTI, 2004. 

Marianne Moore (1887-1972) professeur puis bibliothécaire, contemporaine et amie de William Carlos William et Wallace Stevens, elle participa au prestigieux journal The Dial dont elle assura même la responsabilité éditoriale entre 1925 et 1929.  Elle a obtenu pour son œuvre les prix les plus importants (National Book Award, Pulitzer Prize, etc).

Prise de son Amandine Grévoz

Réalisation Gilles Davidas

10/11/2013

PASCALE PICARD BAND LE BIKINI TOULOUSE AVRIL 2009

 

(Captation Personnelle)

 

PASCALE PICARD BAND

LE BIKINI

TOULOUSE

AVRIL 2009

05/11/2013

PASCALE PICARD BAND LE BIKINI TOULOUSE AVRIL 2009

(Captation Personnelle)

 

 

 

PASCALE PICARD BAND

 

LE BIKINI

 

TOULOUSE

AVRIL 2009


03/11/2013

PASCALE PICARD BAND LE BIKINI TOULOUSE AVRIL 2009

(Captation Personnelle)

 

PASCALE PICARD BAND

LE BIKINI

TOULOUSE

AVRIL 2009

03/03/2013

UNE AUTRE RÉALITÉ

PAYSAGE IMAGINAIRE.jpeg

 

 

UNE AUTRE RÉALITÉ

 

C'est ainsi, il ne peut écrire qu'en aimant,

Dans la proximité inspiratrice de la Femme,

Comme s'il était biologiquement voué

A aimer malgré son maintenant déserté.

 

Cela fonctionne comme une grande mémoire continue,

Trop longtemps silencieuse et traqueuse des traces concrètes

D'un désir éthéré qui, puissant et obstiné, se matérialise.

 

Alors sa plume, savoureuse et vibrante de poésie,

Dévoile les péripéties d'un paysage imaginaire,

Maniant avec élégance la flamboyance d'un verbe

Collecteur massif de formules grandioses

Qui instaurent la vigueur d'une autre réalité:

Une matérialité neuve faite de tous les possibles.

 

P. MILIQUE

12/09/2012

MÉTASTASE PLANÉTAIRE

GUERRE.jpeg

 

MÉTASTASE  PLANÉTAIRE

 

Totale confusion religieuse et culturelle

Qui embrase les métastases planétaires.

 

Il convient aux pacifistes de s’opposer

Avec la plus extrême vigueur possible

Aux intolérables et meurtriers conflits en cours

Qui n’existent que par le recours systématique

A une destructrice prise de pouvoir par les armes

Dans la profusion sans fin du sang versé

Et l’effacement immédiat et odieux de ce sang.

 

P. MILIQUE