Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2017

RÉJOUISSANTES AFFINITÉS

au magma présent de l'écriture,

 

 

RÉJOUISSANTES AFFINITÉS

 

C'est une belle richesse que celle de lecteur.

On se laisse aller parfois à l'exercice périlleux

Qui consiste à extraire certaines phrases

Hors du contexte de leur texte lumineux.

 

Il arrive que cela fasse de nous un lecteur averti,

Qui perçoit désormais ce que l'écrivain lui inspire.

A considérer la démarche personnelle et fébrile

Qui nous a entraîné à nous immerger éperdument

Dans cette prose-là, sertie de poésie, l'espoir est là.

 

Il faut dire que ce qui est écrit brille vraiment

D'une puissante beauté et, lorsque cette beauté-là

Plonge en vous et vous envahit le fond de l'âme,

Le ciel se pare d'un bleu imperturbable, intense,

Perspective d'où scintillent d'inespérées affinités.

 

P. MILIQUE

01/06/2014

LE CHAPELET ÉGRENÉ 3

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

LE CHAPELET ÉGRENÉ

3

 

Toutes ces années à déguster sans cesse cette vie goûteuse,

Étrangement orchestrée d’insondables et lumineux vertiges,

A interroger l’invisible du regard, à s’approcher au plus près

Des réponses sans toutefois ne jamais pouvoir les atteindre,

Puis à s’en retourner toujours lesté de ses interrogations.

D’ailleurs ces interrogations, il est prudent de se les concilier

Afin d’anticiper au mieux leur éventuelle élucidation finale.

Rien n’est de trop pour espérer parvenir à l’indispensable,

A l’incomparable connaissance cueilleuse de fruits mûrs.

Il n’est qu’ainsi que l’inespérée destinée se confectionne.

(A SUIVRE)

 

P. MILIQUE

 

 


 

03/05/2014

ÊTRE AU PLUS PRES DE SOI 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

ÊTRE AU PLUS PRES DE SOI

2

 

Épures discrètes et nourries d'improbables chimères

Qui supposent l'illusoire anticipation d'instants aléatoires

Enfin débarrassés de ce calamiteux mélange de facilités et de subtilités,

Générateur inattentif d'une vie toute d'effervescence et d'imprévus douteux.

 

Porté par une cohérence interne ouvertement contradictoire,

Il s'agit d'entrer au plus vite en résonance avec l'univers alternatif

En s'affranchissant pour de bon des craintes parasitaires

Imposées par l'incorrigible suspicion née de l'incompréhensible.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

13/04/2013

REVANCHE ANTICIPÉE

illusion parfaite.jpg

 

 

REVANCHE ANTICIPÉE

 

Il faut seulement l'écouter pour l'entendre

Cet homme qui parle avec tant de douceur...

 

Dans la mise en scène de son imaginaire

Les sentiments contradictoires percent enfin,

Éprouvés à disculper chacune des sensations

Depuis toujours tapies dans la marge du temps.

 

Certes, il est peu de parler de sa petite existence,

Mais c'est une sorte de revanche par anticipation

D'un retour programmé à la source commune.

 

Chacun vit comme s'il était unique

Mais le précieux lien d'unicité n'existe pas.

De là vient l'éprouvante peur de l'anéantissement

Offrant l'illusion parfaite de ce qu'aurait pu être la vie.

 

P. MILIQUE

08/09/2012

ÊTRE AU PLUS PRES DE SOI

CLAIRIERE.jpeg

 

ÊTRE AU PLUS PRES DE SOI

 

Labourés par une souffrance aux humeurs inconstantes

Développée aux rais lumineux de menaces supposées,

Il éprouve avec force l'évidence d'une existence à l'imparfait.

Dès lors, il lui faut s'appliquer à ne jamais baisser la garde

Devant la déception qui n'est peut-être que d'ordre narcissique,

Et mettre entre parenthèses le temps éprouvant du présent qui s'installe.

 

Épures discrètes et nourries d'improbables chimères

Qui supposent l'illusoire anticipation d'instants aléatoires

Enfin débarrassés de ce calamiteux mélange de facilités et de subtilités,

Générateur inattentif d'une vie toute d'effervescence et d'imprévus douteux.

 

Porté par une cohérence interne ouvertement contradictoire,

Il s'agit d'entrer au plus vite en résonance avec un univers alternatif

En s'affranchissant pour de bon des craintes parasitaires

Imposées par l'incorrigible suspicion née de l'incompréhensible.

 

Lorsqu'il est enfin admis que rien ne dure, que tout se dissout,

Il devient plus simple d'impulser un nouveau souffle à une vie

Qui, une fois l'inquiétude apaisée, redéfinira son potentiel

En ouvrant à l'infinie diversité de rêveries séductrices.

 

La clairière qui s'éclaire désormais aux yeux ébahis est affirmative:

Rien ne peut légitimer la nostalgie de ce qui n'a jamais été,

Pas plus nul ne doit avoir à se soucier de ce qu'il ne peut être!

Il est tellement plus nécessaire à chacun de se tenir au plus près de soi

Sur le chemin d'éternité tracé droit jusqu'à ce qu'il est déjà.

 

P. MILIQUE

13/08/2012

REVANCHE ANTICIPEE

PEUR.jpeg

 

 

REVANCHE ANTICIPEE

 

Il faut seulement l'écouter pour l'entendre

Cet homme qui parle avec tant de douceur...

 

Dans la mise en scène de son imaginaire

Les sentiments contradictoires percent enfin,

Éprouvés à disculper chacune des sensations

Depuis toujours tapies dans la marge du temps.

 

Certes, il est peu de parler de sa petite existence,

Mais c'est une sorte de revanche par anticipation

D'un retour programmé à la source commune.

 

Chacun vit l'existence comme s'il était unique

Mais le précieux lien d'unicité n'existe pas.

De là vient l'éprouvante peur de l'anéantissement

Offrant l'illusion parfaite de ce qu'aurait pu être la vie.

 

P. MILIQUE