Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2017

ENCHAÎNEMENT LEXICAL ET TENDANCIEUX.... LUMINEUX

Cet Enchaînement Lexical a été composé en révérencieuse référence à cet inégalable Poète qu'est Eric Ducelier. Un maitre!

dictionnaire.jpg

(Comme il s'agit – cela ne vous aura pas échappé – d'un enchaînement lexical, il conviendra de remonter le fil des archives pour consulter les précédentes lettres de l'alphabet nous ayant conduits, non sans une ostentatoire désinvolture, jusque là...)

 

LUMINEUX

 

C'est parfois l'état d'ensoleillement inattendu d'un paysage souriant capable de libérer, non sans une certaine avidité, un torrent d'émotions et de beautés stupéfaites.

 

D'autres fois, c'est une véritable rhapsodie d'étonnements, de sourires mystérieux, de regards échangés et d'instants privilégiés qui répandent à profusion ses traits de lumière en forme de diamants.

Ce souffle épique bouleverse jusqu'aux larmes quand, dans la naissance impromptue d'une relation que l'on pressent magnifique, l'Autre, l'Inespéré, confirme que tout peut désormais commencer.

 

Le lumineux s'offre alors en toute confiance, et avec un naturel désarmant, dans le franc tendu d'une main.

 

(MAIN)

 

P. MILIQUE

08/12/2016

UN AVENIR A NOUVEAU LUMINEUX 1

au magma présent de l'écriture,

 

UN AVENIR A NOUVEAU LUMINEUX

1



C'est une beauté longue et brune, sombre et attirante.
Elle a la silhouette sportive et la peau foncée et mate, un visage aux traits fluides qui semble avoir été modelé dans la patience et dans l'attente.
De prime abord il paraît fermé, alors qu'il n'est qu'ouvert sur l'intérieur comme pour mieux garder on ne sait quel secret.

Son regard posé est ombré, avec des yeux immenses ardemment embrasés.
De grands yeux bruns qui s'emplissent de larmes à la moindre émotion, des yeux sombres qui savent aussi rire et flamber de malice.
Dans son visage lisse et bistre, des lèvres finement ourlées affichent parfois un large et blanc sourire.
Un sourire somptueux. Beau.
De sa bouche s'exprime le vif précipité d'une voix chaude, caressante de velours.
Et puis son rire aussi. Contagieux.
Celui qui traduit sa pétulance explosive, sa joie de vivre ébouriffante et indestructible.
C'est une femme drôle et impertinente, belle et joyeuse.
C'est une femme sensuelle, cultivée et un peu complexe.
Cette femme-là est pour moi une présence lumineuse.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

17/03/2016

MAIS COMMENT VIVRE? 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

MAIS COMMENT VIVRE?

3

 

L'écrivain lui, le véritable, le pur, le seul à pouvoir en endosser l'authentique dénomination, est quelqu'un qui n'est pas nécessairement lui.
Il écrit avec intensité certes, mais évite avec soin les confidences et alterne des souvenirs précieux avec des petites séquences de présent triés sur le volet mais périphériques.
Pour en préserver la généreuse immédiateté, il en restitue les échos, les connivences et les passerelles du mieux qu'il peut en s'appliquant à faire scintiller, radieux, le charme indubitable de certaines belles années en cours de disparition.

Conscient de sa métamorphose, il lui faut fournir quelques explications.
Alors il raconte, non sans drôlerie parfois, à décrire avec application le respect qu'il éprouve pour ses personnages.
Phrases courtes, scandées.
Écriture épurée et lumineuse peintes d'infimes sensations que l'on prend plaisir à retrouver sur la page.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

26/07/2015

A L'EXTRÊME LIMITE DU SOUFFLE 1

au magma présent de l'écriture,

 

A L'EXTRÊME LIMITE DU SOUFFLE

1



Un jour, le ciel est si clair et la nuit si pleine
De la brillance vive des étoiles que, sur l'écran
Des rêves-réalités, apparaît le merveilleux Amour,
Tel un secret de vie qui en rend l'espace plus vaste.

La vie se fait d'emblée plus belle et chemin de lumière,
Pleine de subtiles couleurs arc-en-ciel et d'enluminures.

Être deux, c'est apprendre à écouter aux rives des silences
Les mots que l'on ne se dit pas, où alors dans un murmure.
C'est instaurer l'échange fort d'une confiance sans lézardes.
C'est ce magnifique instant de joie expansive et rayonnante
Dont il est bon de partager l'exubérance d'étoiles carminées.
C'est la douceur attendrie des gestes touchants et maladroits.
C'est un frisson continu provoqué par la joie et l'émotion
A découvrir les mots justes qui caressent et bouleversent.
Des mots nourris de ces signes singuliers qui sont l'amour.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

25/07/2015

LA VIE 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

LA VIE

3

Il est des désespoirs fous qui demeurent à tout jamais
Secrets, sauf à contraindre la banquise de la douleur.
Il y a cet inaccompli récurrent qui pavane sa fierté,
Arpentant l'existence indécise de chemins solitaires.

Il ne lui reste plus qu'à s'esquiver, modeste et lumineux,
Dans la brillance si belle de ce soleil absolu qui a su amarrer
La vivacité de son anxiété rassurante à son propre désordre.

La vie est une obligation non assumée mêlée d'indifférence.
La vie est un boitement de l'intérieur au fil de la permanence.

(FIN)

P. MILIQUE

21/07/2015

TRANSCRIPTION D’INSTANTANÉS

au magma présent de l'écriture,

 

TRANSCRIPTION D’INSTANTANÉS



Elle lui a lu quelques-uns de ces mots en avant-première.
Explosion de bonheur alors même qu'il s'était préparé
A les attendre. Cadeau lumineux dans la paix accorte
D'une chambre verte qu'il désire la plus blanche possible.

Mais comment faire pour lui dire?
Il doute! Il n'y parviendra jamais.
Pour cela, il lui faudrait savoir vivre
Dans le concret, son noyau d’émotions.
Savoir, aussi, transcrire ses instantanés.

Qu'ajouter: elle l'aime, il l'aime, ils s'aiment!
Pourquoi douterait-il de la réalité de cet amour,
Alors qu'il perle sans discontinuer entre les lignes,
Chant séducteur, fleuve de vie fort et bouillonnant,
Masse lumineuse d'un soleil immobile, auréolé d'ambre
Qui donne envie d'enlacer la lumière et de faire silence.

Elle est la femme aimée. Il s'éprouve si plein d'elle!
Saturé d'infini, il se presse pour la remercier d'être.

Et déjà bouillonne en son tréfonds la frénétique impatience
De savourer le miel de sa voix tapie dans la fièvre nocturne.

P. MILIQUE

24/05/2015

EN GOUTTES DE LUMIERE

au magma présent de l'écriture,

 

EN GOUTTES DE LUMIERE



Avoir un enfant, c'est de la vie en plus
Pour nourrir davantage chaque jour
Le soleil brûlant d'un amour échangé
Dans la confiance étonnée du quotidien.

Il y aura de la tendresse en offrande
Dans son regard émerveillé et neuf,
Étoile du midi qui d'emblée se fie
Au rire lumineux des jours éblouis.

Sa vive présence ensemencera de joie
Les éclats attendus d'un rêve fertile
Qui, au bel irisé des gouttes de soleil,
Fera danser la joie des aubes nacrées.

P. MILIQUE

25/03/2015

POUVOIR TOUT ÉCRIRE 5

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

POUVOIR TOUT ÉCRIRE

5

On peut écrire les engouements inhérents
Aux folles extravagances nées de l'excès.
Dire l'indicible concentré dans les marges
De l'impensable avéré ou du hors-limite.
Évoquer les vies dévastées ou désertées
Dans des textes assombri et décadents
Peuplés d'ombres tristes et de fantômes.
Il y a le dire et la pleine légitimité du dire
Lorsque, face au condensé de certitudes
L'auto-portrait en cours s'exige sourdine.
Exhibition obscène de nos âcres révulsions
Dans la réalité tragique tissé d'inéluctable
Qui confirme l'extrême élasticité supposée
De la frontière érigée entre le bien et le mal
A l'instant où, en un scandale mystérieux,
Elle s'affirme d'une rare beauté sollicitée
Pour offrir dans l'instant les retrouvailles rebelles
D'un latent lumineux qui fait l'amour à la mort.
L'amour annule la distance entre deux êtres.

C'est établi dans l'ordre des choses, on peut tout écrire.
Si l'on a pour unique sens de n'en jamais trahir l'essence.

(FIN)

P. MILIQUE

12/03/2015

LA BEAUTÉ 1

au magma présent de l'écriture,

 

LA  BEAUTÉ

1

 

La beauté physique ne relève pas de l'idéal mais du hasard.

D'ailleurs, si elle avait un tant soit peu de sens, elle indisposerait moins.

Car comme la vérité, la beauté effare.

 

La perfection des pommettes d'une frêle jeune fille aux yeux incroyables, presque violets, ou la finesse et l'ovale visage d'une femme aux traits lumineux venus de l'enfance, ce sourire inconnu qui survient comme un soleil fugitif, ou bien encore cet autre minois venu d'ailleurs et infiniment sensuel.

Il a les lèvres gourmandes de quelqu'un qui sait la douceur sans fin d'embrasser, et aussi cette émanation de l'intime qui modifie sans cesse son regard turquoise.

Ces visages si différents, diffus et insaisissables, ne sont pas les seules planètes à magnifie la galaxie du beau.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

16/02/2015

DISPARAITRE DANS LE PRÉVISIBLE 3

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

DISPARAITRE DANS LE PRÉVISIBLE

3

Lorsqu’il en a l’opportunité, le charme fou de l’Amour opère toujours
Et s’affirme d’autorité comme un point d’ancrage pour faire l’inertie,
Traduction d’un désir qui porte les fruits lumineux du sang de l’utopie.

D'autres années s'ébrouent pour, même lestées par le poids du passé,
Accoster à la découverte de ces autres univers que l'on connaît déjà.
Tout doit être mis en œuvre pour outrepasser la ligne d'horizon proposée
Et fuir dans l'espace à la poursuite du voyage initialement entamé.
Un regard d'enfant se pose sur ce mystérieux monde qui palpite.
Il vise à atteindre la grâce légère et l'irisation des bulles de savon.
Une fois le but joint, il s'épanouira sans la moindre hésitation
Tant il est d'évidence préférable de se consumer dans les fièvres
D'une incandescence incomprise plutôt que de disparaître lentement
Dans les sables mouvants d'un prévisible sans points de suspension.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

12/12/2014

ILS SONT POUR TOI

au magma présent de l'écriture,

 

ILS SONT POUR TOI

Je te parle de ces mots qui me permettent d'approcher
Au plus proche de toi, dans le pétillant de ton regard,
Dans la caresse de ta main, dans l'apaisé de ton souffle.

Je suis au plus près, alors que tu es tellement ailleurs.
Et je peux t'offrir dans le souvenir de chaque instant
Toute la tendre confiance tapie dans l'apnée de nos vies.

Je te garde pour moi d'un seul lien de papier et de mots.
Tu es cet attachement lumineux, cette balise inespérée
Qui m'est indispensable à réchauffer mes dérives nocturnes.

Merveille que ce flot de vie qui, coulant en toi, m'irrigue aussi.

P. MILIQUE

20/11/2014

AUX MARGES ÉMERVEILLÉES

au magma présent de l'écriture,marginal,émerveillement,regarder,loin,verser,ailleurs,visibilité,moner,plton,grandeur,immatérialité,lumineux,incessant,renouvellement,vague,lesté,inertie,rien,service,privation,propret,jouissance,script,diogène,animation,belle,accélération,pensée,agitateurateur,dédordre,pointer,mise à nu,crispation,amical,résolument,poétique,évanescence,subtilité,teinture,maniéré,esquisse,saisie,intensif,prêtre,pâtre

 

AUX MARGES ÉMERVEILLÉES

En regardant loin vers l'ailleurs,
On voit le monde en plus grand...

Dans l'immatérialité lumineuse
D'un incessant renouvellement
Par les vagues lestées d'inertie,
Rien ne sert de se priver encore
De sa propre jouissance d'écrire.

Animé de belles accélérations de la pensée,
Il s'agit désormais de pointer la mise à nu
D'une écriture à l'âme résolument poétique
Dans l'évanescente subtilité teintée de manières
Esquissées avec finesse aux marges émerveillées
Et obscures d'une saisie intensive du presque rien.

P. MILIQUE