Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2014

UN VRAI MOMENT DE FAUX 2

 

THEATRAL.jpg

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 


UN VRAI MOMENT DE FAUX

2


Dans ce que j’aurais aimé interpréter surnagent des phrases fragmentées,

Détournées, de celles qui explorent sans fin les lourdes mélancolies de l’âme

Et de ces autres qui induisent sans ménagement les décalages contrastés,

Sorte de foudre incantatoire qui franchit la limite et transgresse la frontière.

Éléments émotionnels de forte intensité qui transportent dans le hors limite

Grâce à des liens quasi organiques, chorégraphie de mots à fleur de chair.

 

J’aurais aimé puiser dans ces bâtis douloureux et m’accorder à leur plénitude.

Je l’aurais fait avec une probable violence mais aussi avec évidente tendresse

Parce que cela aurait dit quelque chose de vrai de nos fondations défaillantes,

Sans perdre de vue que le vrai n’est jamais qu’un intervalle de faux adoubé

(FIN)

 

P. MILIQUE

Yves JAMAIT et Daniel FERNANDEZ: "LE TEMPS DU TANGO" SALLE NOUGARO TOULOUSE

(Captation Personnelle)

 

Yves JAMAIT et Daniel FERNANDEZ 

"LE TEMPS DU TANGO" 

SALLE NOUGARO

TOULOUSE

LE 2 Octobre 2010

JACK SPICER: "ET LE CŒUR SE BRISE..." SUIVI DE "BILLY THE KID JE T'AIME..."

 

JACK SPICER

 

"ET LE CŒUR SE BRISE..."

 

 

SUIVI DE

 

"BILLY THE KID JE T'AIME..."

 

 

 

Lus par Jérôme POULY

 

 

 

 

Références:

In "Billy the Kid" de  Jack SPICER

Traduction de Joseph GUGLIELMI

© Fourbis 1990

 

Jack Spicer est un poète américain né en Californie en 1925 et mort en 1965. Son œuvre (Billy the Kid, 1959 ; le Chef du village jusqu'à l'éther, 1962 ; Langage, 1965 ; le Livre des poèmes pour magazines, 1966), proche de la Renaissance de San Francisco, mais en marge du mouvement beat, allie une recherche formelle très innovante fondée sur une théorie de la dictée et de l'improvisation à la conviction que le poète, en agissant sur le langage, joue un rôle politique et social fondamental.

 

Poèmes choisis par Lorette Nobécourt

Prise de son Djaisan Taouss

Montage Anne-Laure Chanel

23/01/2014

LETTRE DES CHEFS INDIENS AU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS

 

LETTRE DES CHEFS INDIENS

AU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS

"Un très joli texte sur lequel j'ai posé quelques photos d'un magnifique voyage dans l'Ouest Américain en août 2007"

(Guy LEPAGE)

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER: 03/01/2014

 

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER

 

03/01/2014

JACK SPICER: "NUAGE DE CRIQUETS" SUIVI DE "DU FOND DE LA POÉSIE" Lus par Jérôme POULY

 

JACK SPICER

 

"NUAGE DE CRIQUETS"

 

SUIVI DE

"DU FOND DE LA POÉSIE"

 

Lus par Jérôme POULY

 

 

 

Références:

In "Billy the Kid" de  Jack SPICER

Traduction de Joseph GUGLIELMI

© Fourbis 1990

 

Jack Spicer est un poète américain né en Californie en 1925 et mort en 1965. Son œuvre (Billy the Kid, 1959 ; le Chef du village jusqu'à l'éther, 1962 ; Langage, 1965 ; le Livre des poèmes pour magazines, 1966), proche de la Renaissance de San Francisco, mais en marge du mouvement beat, allie une recherche formelle très innovante fondée sur une théorie de la dictée et de l'improvisation à la conviction que le poète, en agissant sur le langage, joue un rôle politique et social fondamental.

 

Poèmes choisis par Lorette Nobécourt

Prise de son Djaisan Taouss

Montage Anne-Laure Chanel

22/01/2014

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER: 02/01/2014

 

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER

 

02/01/2014

LE JOURNAL DE PERSONNE "L’ALTERNANCE"

 

LE JOURNAL DE PERSONNE

"L’ALTERNANCE"

Un homme croyant rêva d’une femme d’une incroyable beauté…
Quand elle leva sur lui ses yeux, il a failli renier son Dieu…
Au bout de quelques secondes, il lui posa la question :
- Quel est le secret de cette divine beauté ?
Elle lui répondit
- Tu as pleuré et je me suis lavé le visage avec tes larmes.

UN VRAI MOMENT DE FAUX 1

THEATRAL.jpg

 

UN VRAI MOMENT DE FAUX

1

 

Si je n’avais pas fait que travailler trop au cours de ma vie,

J’aurais vraiment adoré adopter une démarche théâtrale,

Toute modestie et incompétence mise à part, il va de soi.

 

J’aurais aimé, oui, m’inventer un univers à tiroirs riche de différences,

Être acteur à texte tumultueux et drôle, tout d’humour et de tendresse.

Quelque chose entre la libre farce grotesque et la conjuration angoissée.

 

Emporté par cet excès d’enthousiasme, je ne suis pas vraiment sincère

Puisque je me sais plutôt ébloui par les œuvres habitées et originales,

Là où le jeu de l’acteur s’impose pour cimenter le vide entre les phrases

Et restituer avec prestance la mélodie des sonorités fortement évocatrices.

(A SUIVRE...)


P. MILIQUE

 

A VOTRE ÉCOUTE COÛTE QUE COÛTE: "LA FEMME SÉROPOSITIVE QUI VOULAIT AVOIR UN ENFANT "

 

A VOTRE ÉCOUTE COÛTE QUE COÛTE

"LA FEMME SÉROPOSITIVE QUI VOULAIT AVOIR UN ENFANT "

JACK SPICER: "BILLY THE KID DANS UN CHAMP" SUIVI DE "L'ARME UN FAUX INDICE"

 

JACK SPICER

"BILLY THE KID DANS UN CHAMP"

SUIVI DE

"L'ARME UN FAUX INDICE"

 

Lus par Jérôme POULY

 

Références:

In "Billy the Kid" de  Jack SPICER

Traduction de Joseph GUGLIELMI

© Fourbis 1990

 

Jack Spicer est un poète américain né en Californie en 1925 et mort en 1965. Son œuvre (Billy the Kid, 1959 ; le Chef du village jusqu'à l'éther, 1962 ; Langage, 1965 ; le Livre des poèmes pour magazines, 1966), proche de la Renaissance de San Francisco, mais en marge du mouvement beat, allie une recherche formelle très innovante fondée sur une théorie de la dictée et de l'improvisation à la conviction que le poète, en agissant sur le langage, joue un rôle politique et social fondamental.

 

Poèmes choisis par Lorette Nobécourt

Prise de son Djaisan Taouss

Montage Anne-Laure Chanel

21/01/2014

GILLES LANGOUREAU: "A PART TED, TOUT LE MONDE EST LA!"

 

GILLES LANGOUREAU

"A PART TED, TOUT LE MONDE EST LA!"

Cette chanson contre l'apartheid en Afrique du sud date de 1987, à l'époque ou Nelson Mandela était encore en prison. Et cette chanson fut l'hymne repris en chœurs par des centaines de manifestations de la jeunesse qui défilait et réclamait sa libération. J'ai chanté cette chanson devant l'ambassade d'Afrique du sud à Paris devant des milliers de manifestants et dans toute la France. C'est ma pierre à l'édifice de la libération d'un homme que j'admire et respecte profondément, qui pour moi représente la dignité de l'Homme. Il a passé des dizaines d' années en prison, refusant d'être gracié en échange du reniement de ses idées et de son silence. Une vie en prison pour l'émancipation de son peuple. Je suis fier d avoir été
de ce combat, et je me flatte d'avoir reçu les remerciements du représentant de l' ANC à ¨Paris (le mouvement de Nelson Mandela) pour avoir contribué à populariser son combat .

Gilles LANGOUREAU

Tous les droits d'auteur et les bénéfices de la vente du disque de ma chanson sont allés aux mouvements militant pour la libération de Nelson Mandela.