Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2013

SE RENCONTRER ENCORE 17

RETROUVAILLES.jpeg

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter)  le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...


SE RENCONTRER ENCORE

17


-- «Doriane, mon amour !... J'ai eu si peur. Tellement peur. Tout, autour de moi, s’effondrait dans le gouffre du définitif. Ton petit libellé me condamnait à vivre sans toi. A ne plus arpenter, le temps de l'éternité, qu'en une confrontation aussi impitoyable que forcenée, la violente promiscuité avec le peu que je suis...

 

Elle relève la tête qu'elle tenait baissée, rejette en arrière d'un mouvement machinal la longue mèche de cheveux qui barrait son front en un geste délicatement juvénile et, d'une voix chavirée par l'intense émotion de l'instant, dit: «Viens Clément, viens ? Il ne s'est rien passé mon chéri. Rien, tu entends ? Rien ! Nous venons seulement de nous rencontrer. Devant nous, rien que pour nous, il reste tout ce jusqu'à toujours pour nous rassasier de nos différences. Fini les heures douloureusement convalescentes. Aujourd'hui n'est que le premier jour.

(FIN)

 

P. MILIQUE

 

29/01/2013

FILM DE MICHEL AUDIARD " ELLE FUME PAS, ELLE DRAGUE PAS, MAIS ELLLE CAUSE "

 

FILM DE MICHEL AUDIARD

" ELLE FUME PAS, ELLE DRAGUE PAS, MAIS ELLLE CAUSE "

Midi magazine 

24/12/1969 - 03min09s

 

Reportage sur le tournage du film de Michel AUDIARD "Elle ne boit pas, elle ne fume pas, elle ne drague pas mais elle cause".

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Audiard, Michel ; Girardot, Annie ; Blier, Bernard ; Darc, Mireille

 

 

ARRIVEE DE JANIS JOPLIN A HAIGHT-ASHBURY

 

 

ARRIVEE DE JANIS JOPLIN A HAIGHT-ASHBURY

Nocturne 

30/08/1995 - 04min53s

 

Arrivée de Janis JOPLIN à Haight-Ashbury sur une colline de San Francisco. La vie à San Francisco avec les amis femmes et hommes. Interview de Sam ANDREW, guitariste du groupe rock Big Brother, qui parle de la première audition de Janis avec le groupe en mai 1966 et de sa manière d'être très innocente à cette époque.

 

Générique

Andrew, Sam
Vacher, Jeanne Martine

DAMIEN SAEZ " L'AMOUR C'EST LA MORT "

 

DAMIEN SAEZ

" L'AMOUR C'EST LA MORT "

Triple Album

" MESSINA "

(Extrait)

 

Damien SAEZ, c'est du rock français, parfois alternatif, mais c'est aussi de la chanson française.

Aussi ne faudra-t-il pas vous étonner de rencontrer, au fil de sa pléthore de compositions, tout autant l'influence des DOORS ou de Ben HARPER, que celle, plus évidente encore, de BREL, BRASSENS, BARBARA, sans compter celles auxquelles vous ne pourrez vous soustraire: Charles BAUDELAIRE (pour les mots) et NOIR DESIR (pour la musique)

Une fois entré dans son univers, si original et singulier, qui est celui d'un artiste beaucoup plus révolté encore que précisément engagé, nul doute que vous ne saurez vous en extirper comme ca!

A l'entendre exprimer son violent rejet de notre société marchande inique et de la politique génétiquement délétère en règle général qu'il dénonce dans les médias -- les très rares fois où il est invité à s'exprimer -- : "J'ai honte pour ces gens, honte pour mon pays, honte pour ce qu'il est devenu, honte pour cette auto-censure que la société s'inflige à chaque fois qu'elle ouvre sa bouche", vous comprendrez d'emblée qu'il est des vôtres!

DONIA DJOFRI " Correspondances " (Charles BAUDELAIRE)

 

 

DONIA DJOFRI
" Correspondances "

(Charles BAUDELAIRE)

J’ai chanté sur un sample avec une mélodie de mon guitariste

28/01/2013

ANNIE GIRARDOT SUR SON DEPART DE LA COMEDIE FRANCAISE

 

ANNIE GIRARDOT

SUR SON DEPART DE LA COMEDIE FRANCAISE

L'invité du dimanche

19/04/1970 - 01min50s

 

 

Annie GIRARDOT explique pourquoi elle a refusé le sociétariat par peur de s'engager pour 20 ans. Elle était très attachée à la Comédie Française. Robert HIRSCH évoque Jeanne MOREAU et Gabrielle DORZIAT qui ont aussi gardé un bon souvenir de leur passage à la Comédie Française.

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Sangla, Raoul

 

Hirsch, Robert ; Girardot, Annie

 

Dumayet, Pierre

COUNTRY JOE MAC DONALD PARLE DE JANIS JOPLIN

 

COUNTRY JOE MAC DONALD

PARLE DE

JANIS JOPLIN

1

Nocturne

30/08/1995 - 01min35s

 

Interview du chanteur rock Country Joe MC DONALD au sujet de Janis JOPLIN. Il évoque leur rencontre en 1966 à Berkeley, leur brève relation amoureuse, l'adéquation parfaite de Janis JOPLIN avec le groupe Big Brother and the Holding Company du point de vue musical. Son bonheur de vivre à cette époque dans l'ambiance psychédélique de la côte Ouest américaine. La créativité de Big Brother.

 

Générique

Mac Donald, Joe
Vacher, Jeanne Martine

SE RENCONTRER ENCORE 16

RETROUVAILLES.jpeg

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter)  le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...


SE RENCONTRER ENCORE
16


«Clément !...»

 

Le timbre de cette voix aux intonations acidulées, pour lui forcément inimitables, le fit tressaillir. Si absorbé qu'il était par le tumulte de ses noirceurs intimes, il ne s'était pas rendu compte de son approche.

Elle était là pourtant, terriblement présente. C'était bien elle. Si proche de lui. Proche à pouvoir la toucher. Ses longs cheveux blonds embrasaient d'or l'ovale si régulier de son visage opalin. Irrésistible vénus blonde. Belle d'une beauté élégante, singulière. Une beauté rare exsudant l'âme. Derrière les lunettes qui lui donnait ce faux air d'intellectuelle qu'elle était pourtant vraiment, ses grands yeux pâles, pépites émeraudes, s'étiraient gracieusement vers les tempes, en harmonie parfaite avec des pommettes que l'on aurait jurées asiates. Ils miroitaient de larmes.

(A SUIVRE...)

 

27/01/2013

INTERVIEW BIOGRAPHIE ANNIE GIRARDOT

 

 

INTERVIEW BIOGRAPHIE ANNIE GIRARDOT

Tout le monde en parle 

10/01/2004 - 16min15s

 

Thierry ARDISSON reçoit Annie GIRARDOT pour évoquer sa vie à travers son livre "Partir, revenir : les passions vives " paru au Cherche Midi. Interview mouvementée par moments en raison des réactions de l'actrice.

 

Production

 

France 2 , Tout sur l'ecran

Générique

 

Khalfon, Serge

 

Ardisson, Thierry ; Barma, Catherine

 

Girardot, Annie

 

Ardisson, Thierry ; Baffie, Laurent

COUNTRY JOE MC DONALD PARLE DE JANIS JOPLIN 2

 

COUNTRY JOE MC DONALD PARLE DE

JANIS JOPLIN 

2

Nocturne  30/08/1995 - 02min53s

 

Interview du chanteur rock Country Joe MC DONALD au sujet de Janis JOPLIN (suite). L'intelligence et l'agressivité de Janis JOPLIN, sa féminité, sa bisexualité. Elle était porteuse de trop d'images différentes. La célébrité l'a tuée. Ce qu'elle a apporté : un nouveau modèle pour les femmes.

 

Générique

Mac Donald, Joe
Vacher, Jeanne Martine

SE RENCONTRER ENCORE 15

RETROUVAILLES.jpeg

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter)  le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...


SE RENCONTRER ENCORE

15


Ses pas qui l'emportaient vers nulle part le firent passer devant une vitrine-miroir. Le reflet renvoyé était d'une pâleur extrême. Livide, blafard et chancelant, il reprit sa déambulation incertaine tout en marmonnant ce que d'aucuns des passants qui papillonnaient alentours, et ne pouvant savoir, prenaient probablement pour une quelconque prière psalmodiée, en litanie et les larmes aux yeux, par un original habité.

«Doriane! Ma Doriane aimée ! Ainsi ton désespoir était donc si grand qu'il n'avait pu que te conduire à cette néfaste extrémité ?»

Il était anéanti. Comment avait-il pu être aussi aveugle d'une telle désespérance ? Bien sûr, lui aussi avait traversé de ces jours où la grisaille fait bloc et, tout naturellement, dans le brumeux souvenir d'un quotidien sépia, il était devenu le témoin peu à peu consterné d'un crépuscule précoce. Il avait bien vu apparaître quelques fissures à l'armure commune. Mais rien dans leur vie de tous les jours ne semblait plus à même d'inverser la logique de son tourment. Les points de divergence se sont multipliés laissant libre cours à de violents désaccords qui, au fil du dévoilement progressif d'une vérité supposée, ne pouvaient que le conduire à une impasse. Cette même impasse qui les maintenait captifs, elle et lui. Mais jamais, non jamais, même au plus au plus profond embrasé de ses sombres pensées, il n'avait imaginé un seul instant que...

(A SUIVRE...)

 

26/01/2013

ANNIE GIRARDOT EN AVIGNON

 

ANNIE GIRARDOT EN AVIGNON

Sorties en Avignon 

13/07/2002 - 03min14s

 

Reportage. La comédienne Annie GIARDOT joue la pièce "Madame Marguerite" au festival d'Avignon.

 

Production

 

France 3

Générique

 

Vignes, Marine

 

Girardot, Annie