Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2017

UN FORMIDABLE OUTIL 1

au magma présent de l'écriture,

 

 

UN FORMIDABLE OUTIL

1

 

Pour vivre au plus intense le quotidien, il n'est rien de plus impératif que de savoir prendre son temps!

 

Pour ce faire, le crayon est un formidable outil pour façonner l'instant, un objet au charme à la fois ensorcelant et désuet.

Il sait découper des strates dans l'épaisseur du temps, y disposant à chaque fois, et avec application, une lumière inhabituelle.

 

C'est une ample onde émotionnelle qui se propage lorsque sur la page vagabonde la plume. Aussi, quand les mots jaillissent avec aisance de la plume, il suffit de se laisser porter, transporter par les murmures souterrains d'une conscience indispensable à corriger l'ingratitude souvent oublieuse de la mémoire, pour accoster à ces moments-là extrêmes et paroxystique.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

10/11/2016

CONCISION FRAGMENTAIRE 52

concision fragmentaire.jpg

 

CONCISION FRAGMENTAIRE

52

 

Le temps est un laborieux façonnier
Qui va jusqu'au bout de sa besogne
Mais je le prie pour qu'il me donne
Encore quelques heures à le méditer.

P. MILIQUE

27/06/2016

NOSTALGIE INFERTILE

au  magma présent  de l'écriture,

 

NOSTALGIE INFERTILE



Acceptons cette évidence: cette loi-là est incontournable!

Il faut très universellement ajouter chaque année d'un temps
Qui, à force de réitération faut-il le dire, calme bien des ardeurs,
Et fait se dissoudre, dans le colimaçon oublieux des souvenirs,
La grâce pulpeuse de l'extrême mais trop éphémère jeunesse.

Il ne sert à rien cependant de se réfugier dans l'infertile nostalgie
Car il reste encore à vivre ce passé de demain qu'est aujourd'hui
Afin de s'accorder la plénitude possible d'un bonheur confortable.

Il convient donc d'exacerber l'indéfectible optimisme et l'étonnante
Capacité à encourager l'espoir, caractéristique majeure de l'homme,
Et d'exalter l'avide curiosité qui, en marge du réel et de ses facticités,
Saura autoriser l'accès jusque-là réservé des émotions fondamentales.
Ainsi, l'omniprésente petite voix intérieure qui, dans la savante alchimie
Proposée au fil du possible et de l'imaginaire, dira les moments essentiels
Mer de la tranquillité sous la lune aptes à peupler le jardin de nos délices.

Acceptons-en la simple évidence: cette loi-là est incontournable
Qui donne libre cours à l'enluminure de nos émerveillements
Pour forcer l'amplitude jusqu'à atteindre le point d’équilibre,
Pour s'éprouver enfin en état d'épanouissement. Quand même.

P. MILIQUE

16/11/2014

EN MODE SURVIE 5

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

EN MODE SURVIE

5

 

Comme les oiseaux migrateurs enfin de retour,

Le jour se lève, et les premières lueurs de l'astre apparaissent

Dans le lit d'ombre où sommeillait la lumière.

 Un nouvel état plus serein émerge, rayonnant,

Apportant soulagement et bien-être dans son écrin d'harmonie.

La tristesse ... c'est la vie pense-t-on !

Cependant il est utile de savoir

Qu'elle n'apprécie que modérément d'être dérangée.

A cause de cela, encourageons sans retenue chacune des volontés

Incitant à l'envi l'inconscient de songes illuminés.

 

Chaud les cœurs camarades !

Il est venu le temps de s'ouvrir en grand au bonheur de vivre

Et de prendre le temps d'écouter chaque pulsation l'absolu soleil des lendemains,

Tout en s'appliquant à ramasser, indigné par leur chute,

Les feuilles mortes pour en étudier l'unique beauté.

(FIN)

 

P. MILIQUE

17/09/2014

CLAIRIÈRE DE VIE 1

au magma présent de l'écriture,

 

CLAIRIÈRE DE VIE

1

Il me plaît de t'imaginer, promeneuse attentive sous le soleil d'été,
Entièrement absorbée par l'admiration d'un paysage au vert éclatant.
L'air est lourd, épaissi plus encore par la chaleur craqueuse d'instants.
Tout là-haut se devine, sous ton regard, la silhouette floue d'un rapace qui,
D'un cri sibyllin décoché en brèves stridences, te souhaite la bienvenue.

Tu déambules, nonchalante, au milieu des hautes herbes tachetées
De belles fleurs jaunes et mauves, ponctuation de violentes douceurs.
Pour en atténuer l'intensité lumineuse, tu te glisses derrière les fougères
Et t'abrites à l'ombre des sapins voisins pour en savourer la fraîcheur.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

27/02/2014

MARIANNE MOORE "QUE SONT LES ANNÉES?"

 

MARIANNE MOORE

"QUE SONT LES ANNÉES?"

LECTURE PAR

JENNIFER DECKER

RÉFÉRENCES:

 

 MARIANNE MOORE, POÉSIE COMPLÈTE, LICORNES ET SABLIERS
édité et traduit par

Thierry GILLYBOEUF© éditions José CORTI, 2004. 

Marianne Moore (1887-1972) professeur puis bibliothécaire, contemporaine et amie de William Carlos William et Wallace Stevens, elle participa au prestigieux journal The Dial dont elle assura même la responsabilité éditoriale entre 1925 et 1929.  Elle a obtenu pour son œuvre les prix les plus importants (National Book Award, Pulitzer Prize, etc).

Prise de son Amandine Grévoz

Réalisation Gilles Davidas

01/11/2013

BRODER LE TEMPS

au magma présent de l'écriture

 

BRODER  LE  TEMPS

 

Dans ce sentiment d'urgence qui donne parfois de l'audace,

Coule sans cesse un flot d'observations surprises

Qui encouragent l'ardente confrontation des idées

Et brassent avec énergie la matière brute de la vie.

 

Démonstration débridée mais remarquablement ajustée

De battements intérieurs aux discours toujours relancés

Au cœur accueillant d'une relation de désir qui tresse les voix,

Créant ainsi une atmosphère douce mêlée de mystère.

 

Dans ce sentiment d'urgence, s'impose l'évidence nue

Qui sublime l'art de broder le temps de paroles vives.

 

P.  MILIQUE

10/08/2013

LA BOÎTE A LETTRES: GEORGES SAND A FLAUBERT

 

LA BOÎTE A LETTRES

GEORGES SAND

A

FLAUBERT

15/11/2012

DEPART DE LA CINQUIEME EDITION DU VENDEE GLOBE CHALLENGE

 

 

DEPART DE LA CINQUIEME EDITION DU VENDEE GLOBE CHALLENGE

                                           20 heures le journal

07/11/2004 - 01min38s

 

 

Le départ du Vendée Globe Challenge, course au large et en solitaire, a été donné aux Sables d'Olonne.Les vingt monocoques se sont élancés à la mi journée, poussés par un tout petit vent. Encouragés par une impressionnante flotte de petits bateaux. Une haie d'honneur pour saluer les navigateurs et navigatrices qui entament cette course en solitaire sans escale et sans assistance. Eric Coquerel de l'équipe "PRB" parle de Vincent Riou. Réaction de Denis Horeau à propos des bonnes conditions de départ de la course.

 

Production

France 2

Générique

Tissier, Manuel
Bazille, Frédéric
Coquerel, Eric ; Horeau, Denis
 

06/11/2012

BRODER LE TEMPS

BRODER.jpeg

 

BRODER LE TEMPS

 

Dans ce sentiment d'urgence qui donne parfois de l'audace,

Coule sans cesse un flot d'observations surprises

Qui encouragent l'ardente confrontation des idées

Et brassent avec une vive énergie la matière brute de la vie.

 

Démonstration débridée mais remarquablement ajustée

De battements intérieurs et de discours toujours relancés

Au cœur accueillant d'une relation de désir qui tresse les voix,

Créant ainsi une atmosphère douce mêlée de suave mystère.

 

Dans ce sentiment d'urgence, s'impose l'évidence nue

Qui sublime l'art de broder le temps de paroles vives.

 

P. MILIQUE

12/08/2012

ILS ONT PENSE POUR NOUS 17

 

PENSEUR.jpeg 

 

"Certes les hommes sont semblables.

Mais sont-ils pour autant identiques?

Ce n'est pas si sûr!..."


"L'égalitarisme paresseux

Qui règne aujourd'hui

N'encourage pas les gens

A s'élever au-dessus d'eux mêmes."

 

(Jean-François MATTEI -- Philosophe)