Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2012

LES FRANCAIS ET LE LIVRE: "Serge GAINSBOURG SE SOUVIENT DE SES PREMIERES LECTURES"

 

 

Serge GAINSBOURG SE SOUVIENT DE SES PREMIERES LECTURES

Bibliothèque de poche

01/10/1968 - 07min41s

 

Interviewé par Michel POLAC, Serge GAINSBOURG, chez lui, évoque ses goûts littéraires en citant quelques livres qui l'ont marqué. Il se rappelle ses premiers souvenirs de lecture, "Les contes" de GRIMM, PERRAULT et ANDERSEN, "L'île au trésor" de STEVENSON, puis, à l'adolescence, il découvre la poésie libertine de CATULLE, la philosophie de SCHOPENHAUER, et, quelques années plus tard, les livres de la collection Série Noire, "La reine des pommes" de Chester HIMES, les livres de Peter CHENEY. Il explique pourquoi il considère "Adolphe" de Benjamin CONSTANT comme le livre idéal, qui ne l'a jamais quitté.

 

Production

Office national de radiodiffusion télévision français

Générique

Bellon, Yannick
Polac, Michel
Gainsbourg, Serge
Polac, Michel

07/11/2012

LES PRIX LITERAIRES: " Romain GARY A PROPOS DE SON ROMAN"

 

Romain GARY A PROPOS DE SON ROMAN

"Les racines du ciel"

Lectures pour tous

19/12/1956 - 07min40s

 

 

Interview de Romain GARY par Pierre DUMAYET sur son roman, prix Goncourt "Les racines du ciel".

 

Production

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

Prat, Jean
Gary, Romain
Dumayet, Pierre

RÉVOLTE OBLIGATOIRE

NO FUTURE.jpg

 

RÉVOLTE OBLIGATOIRE

 

Il est malade!

Et depuis qu'il le sait il lutte contre l'absurdité,

L'injustice, la dureté, la bêtise crasse

Et la méchanceté ordinaire de l’époque.

Quelquefois contre l'effluve de la haine aussi.

Une haine dissonante, vive, violente, aveugle.

 

C'est une histoire qui encombre le maintenant

Depuis qu'elle est devenue la compagne cruelle

De singularités ordinaires conjuguées au pluriel.

 

Les conséquences de ce cataclysme physique

Sont déclinées au panel disparate du multiple.

Et il peut en suivre le tracé au jour le jour

Dans la progression lente qui ravage sa vie.

Il devient abandon et solitude absolues,

Se désagrège dans la destruction et rejoint

L'univers depuis longtemps trop peuplé

Des rejetés ostensibles, des méprisés silencieux.

Il entre en agonie dans la fin de son monde

Et se retrouve, exténué, interdit de futur.

 

Dans ce triste temps qui est le nôtre,

Tout de moralisme et de normalisation,

Nous nous devons de tout tenter

Pour bousculer les consciences,

Nous affranchir des préjugés mortellement

Tenaces qui nous engorgent l'esprit,

Et lancer un défi aux idées reçues.

Il faut que l'on se libère des morsures de la peur,

Que l'on tienne compte de l'urgence de notre action

Et des obstacles qui l’entraverons, redoutables.

Redoutable, oui... mais pas insurmontables.

 

La maladie, insidieuse, se fait inquisitrice...

Si nous lui déclarons la guerre, elle ne la gagnera pas!

 

Aussi, rejoins-nous sans attendre,

Indigne-toi!

Ne sombre pas dans indéfendable indifférence,

Révolte-toi!

Ne franchis pas les bornes de l'intolérable,

Insurge-toi!

N'adopte pas une attitude criminelle et silencieuse,

Rebelle-toi!

Afin que s'exprime l'éternelle beauté de la vie

Investis-toi!

Répond présent aux appels pressants de détresse,

Ajoute ton aide, même infime, aux compétences multiples!

Alors... Sers aux positifs!

 

P. MILIQUE

06/11/2012

LES FRANCAIS ET LE LIVRE: "Alberto MANGUEL "L'histoire de la lecture"

 

Alberto MANGUEL

"L'histoire de la lecture"

Bouillon de Culture 

20/03/1998 - 04min55s

 

Alberto MANGUEL, auteur de "Une histoire de la lecture", souligne la place importante du livre dans sa vie et cela depuis la petite enfance. Il parle de sa rencontre avec BORGES qui était également un grand lecteur. Il défend le principe de la lecture à haute-voix qui se pratique encore dans les monastères comme dans les ateliers de cigare de Cuba. Bernard PIVOT lit des extraits du livre d'Alberto MANGUEL sur la lecture à haute-voix, la relation entre écrivain et lecteur et un passage où l'écriture et la lecture se rejoignent.

 

Production

 

France 2

Générique

 

Preschey, Elisabeth

 

Manguel, Alberto

 

Pivot, Bernard

BRODER LE TEMPS

BRODER.jpeg

 

BRODER LE TEMPS

 

Dans ce sentiment d'urgence qui donne parfois de l'audace,

Coule sans cesse un flot d'observations surprises

Qui encouragent l'ardente confrontation des idées

Et brassent avec une vive énergie la matière brute de la vie.

 

Démonstration débridée mais remarquablement ajustée

De battements intérieurs et de discours toujours relancés

Au cœur accueillant d'une relation de désir qui tresse les voix,

Créant ainsi une atmosphère douce mêlée de suave mystère.

 

Dans ce sentiment d'urgence, s'impose l'évidence nue

Qui sublime l'art de broder le temps de paroles vives.

 

P. MILIQUE

05/11/2012

LES FRANCAIS ET LE LIVRE: "Bernard PIVOT ET LES BEST SELLER"

Bernard PIVOT ET LES BEST SELLER

MIDI 2

22/10/1980 - 04min38s

 

Bernard PIVOT interviewé par Daniel BILALIAN parle de la sensualité du livre et du choix qu'il fait pour l'émission "Apostrophes". Il montre un livre et compare un livre à une femme. Il lit tout lui même et n'a pas de comité de lecture. Il essaie "que l'émission soit honnête". Il aborde l'impact d'"Apostrophes" et les best seller. Il évoque une émission du mois de septembre et les livres qui ont eu du succès après le passage dans l'émission. Parmi les auteurs français, il aime bien Le CLEZIO, MODIANO et Michel TOURNIER.

 

Production

 

Antenne 2

Générique

 

Cristobal, Jacques

 

Pivot, Bernard

 

Bilalian, Daniel

LES FRANCAIS ET LE LIVRE: "BOOK CROSSING"

 

 

BOOK CROSSING

C'est mieux ensemble

16/09/2004 - 04min33s

 

 

Reportage sur le book crossing, le passe livre. Des amoureux des livres qui ont envie de les faire partager les abandonnent dans la ville. Un forum internet permet de les suivre. Commentaire sur images factuelles alternant avec les interviews de deux book crossers, qui se rencontrent pour la première fois.

 

Production

France 3 Rennes

Générique

Grammont, Stéphane
Bouilly, Thierry
 

04/11/2012

AFFICHER AUX DÉRIVES

BRUME.jpeg

 

 

AFFICHER AUX DÉRIVES

 

Ce sont autant de lignes de fuite qui disent la confusion,

A tisser, l'ourlet de nos yeux l'écheveau sensible

De ces ombres fantomatiques et entêtées,

Figées au plus sublime d'une perte anticipée.

 

Vie-violence comme happée par une spirale

Qui brouille toute frontière entre le bien et le mal,

Dans l'exploration sombre d'une vaste folie

Prise dans la brume opaque d'un oubli tout relatif.

 

Mieux saisir enfin la complexité des pulsions

Pour afficher aux dérives de nous-mêmes

Combien est outrancière l'absurdité de l'énigme !...

 

P. MILIQUE

03/11/2012

Hervé TIREFORT: "L'âme" (Germain NOUVEAU)

 

Hervé TIREFORT

"L'âme"

(Germain NOUVEAU)

Germain Nouveau, poète maudit, contemporain de Charles Cros, Verlaine, Rimbaud…
Hervé Tirefort, chansonnier encensuré par la presse unanime et indépendamment libre…

LES FRANCAIS ET LE LIVRE: "LA FUREUR DE LIRE"

 

LA FUREUR DE LIRE

Midi 2 

17/10/1992

02min01s

 

En ce jour de "fureur de lire", visite chez un poète strasbourgeois qui a réussi a concilier sa passion de l'écriture avec un travail a mi temps chez un libraire. Rencontre avec Marc SYREN, en situation : chez lui, dans la librairie et dans les rues du quartier de "La petite France" à Strasbourg.

 

 

Production

 

France 2

Générique

 

Boos, Christine

 

Syren, Marc

L'ANTI DANDY

POETE MAUDIT.jpeg

 

L'ANTI DANDY

 

Il subsiste au cœur de tout ça une différence importante

Avec le dandy funèbre au romantisme affiché,

Scripteur laborieux de lignes qui ralentissent d'elles-mêmes

Face à l'éventualité d'un quelconque mot choquant.

 

Lui qui n'improvise jamais que sur des idées fixes

Est heurté avec violence dans sa vision de l'écriture

Parce qu'il considère que le propos ainsi s'édulcore

Comme l'énergie créatrice s'essouffle vite dans le consensuel.

 

La violation délibérée des interdits en cours

Et l'adoption d'une certaine brutalité iconoclaste

Ne peuvent que soulager le poète de son mal-être

Dans l'utilisation libre et non négociable

De mots tabous, dérangeants et cracheurs de sang.

 

P. MILIQUE

02/11/2012

LES FRANCAIS ET LE LIVRE: " Microtrottoir de Michel Polac sur les Français et la lecture"

 

 

MICROTROTTOIR DE Michel POLAC SUR LES FRANCAIS ET LA LECTURE

Bibliothèque de poche


14/09/1966 - 05min32s

 

 

Michel POLAC interrogent des passants, dans la rue, devant une librairie puis dans un supermarché. Devant la librairie, il invite les passants à commenter une phrase, inscrite par le libraire sur la vitrine de sa librairie : "58 % de Français ne lisent jamais de livre. Nous avons tellement honte que nous sommes prêts à en donner à ceux qui voudront passer dans les 42 % de Français civilisés". Les personnes interviewées se confient sur leur fréquence de lecture et exposent les raisons pour lesquelles ils lisent ou ne lisent pas. Le libraire s'explique sur ce qui l'a motivé à écrire cette phrase sur sa devanture.

 

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Bellon, Yannick

 

Polac, Michel

 

Polac, Michel