Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2012

L’HOMME RÊVEUR

SOURIRE.jpeg

 

L’HOMME RÊVEUR

 

L’homme ne serait rien sans le possible des rêves,

Alors il s’aventure dans de fabuleuses épopées

Qui prolongent en écho le frisson de l’émerveillement

Et du tendre encore inexploré des printemps de soie

Nimbés de la rosée bleue saluant la venue du jour.

 

L’homme ne serait rien sans le possible des rêves,

Sans l’abandon magique d’un sourire naissant

Qui caresse du regard le bonheur en devenir.

 

P. MILIQUE

BENJAMIN BORDERIE: MEDLEY DES "ILLUMINATIONS" (Arthur RIMBAUD)

 

BENJAMIN BORDERIE

MEDLEY DES "ILLUMINATIONS"

"Paris", "Le balai", "Exil", "L'Angelot Maudit"

(Arthur RIMBAUD)


Medley des "Illuminations" dArthur RIMBAUD sur une instru d'Oxmo Puccino

20/11/2012

LES PRIX LITTERAIRES: "LE PRIX GONCOURT: Marguerite DURAS pour L'AMANT"

 

 

LE PRIX GONCOURT

Marguerite DURAS pour L'AMANT

JA2 20H 

12/11/1984 - 02min41s

 

Extrait Apostrophes du 28/09/84 où Marguerite DURAS interviewé par Bernard PIVOT parle de son métier d'écrivain.Banc-titre "L'amant"

 

Production

 

Antenne 2

Générique

 

Atlan, Monique

 

Duras, Marguerite

 

19/11/2012

LES PRIX LITTERAIRES: "GONCOURT DE LA POESIE"

 

GONCOURT DE LA POESIE

C'est la vie

13/09/1985 - 02min21s

 

L'écrivain Claude ROY a été primé par l'académie Goncourt pour son livre de poèmes "a la lisière du temps". C'est la première fois que l'académie Goncourt institue un prix de poésie. Interview de Claude ROY en extérieur dans un jardin public et en intérieur dans sa bibliothèque. " ... la poésie est prés de nous, qu'il suffit d'ouvrir les yeux ...". Lecture par l'auteur de deux poèmes de ce livre.

 

Production

 

Antenne 2

Générique

 

Marion, Sylvie

 

Roy, Claude

LÈPRE LENTE

MIROIR.jpeg

 

LÈPRE LENTE

 

C’est avec stupeur et tristesse que s’entame la traversée

Des invraisemblances patiemment débusquées

Sur l'un des sentiers tourmentés de la vie

Où se retrouve à fébrilement arpenter l'espace

Une de ces histoires contemporaine où la désespérance règne

Et rabat les rêves fous au plus bas niveau du quotidien.

 

Dans le miroir trouble d'une époque trop lourde

De concomitance entrelacée et de non-événements absolus,

On cherche plutôt à déceler les éclairs influents

Et définitifs de la lèpre lente ou du cancer rongeur

Sur le seul témoignage avéré depuis toujours

Que la survie réside dans l’amour et le désir.

 

P. MILIQUE

18/11/2012

LES PRIX LITTERAIRES: "Le Goncourt à Erik ORSENNA"

 

 

Le Goncourt à Erik ORSENNA

Soir 3

14/11/1988 - 01min55s

 

Interview du lauréat du prix Goncourt Erik ORSENNA pour son livre "l'exposition coloniale" où l'on parle beaucoup de caoutchouc :" il se trouve que je suis fou de bicyclette, fou d'automobile. Sans pneumatiques, pas de bicyclette, pas de course automobile. Le caoutchouc est un peu le rebondissement et un roman sans rebondissement ce n'est pas grand chose. Il y a un rebondi et je me suis toujours trouve les joues assez rondes. Les grands émaciés sont mes ennemis intimes (TERZIEFF, les PITOEFFf). J'ai voulu faire un gros roman pour montrer que les rebondis peuvent aussi séduire ...".

 

 

 

Production

 

France Régions 3

Générique

 

Kiledjian, Elisabeth

17/11/2012

LES PRIX LITTERAIRES: "Procès VAUTRIN"

 

Procès VAUTRIN

Soir 3 

12/03/1990 - 02min10s

 

Jean VAUTRIN, lauréat du Prix GONCOURT 1989 pour son roman "Un grand pas vers le bon dieu", a été assigné en justice par un universitaire, Patrick GRIOLET, qui l'accuse d'avoir abondamment puisé dans ses études sur la langue cajun pour la rédaction de son roman. - Interview en studio de Patrick GRIOLET : "C'est une première dans l'histoire du plagiat. Un professeur de Nice, Etienne BRUNET, a mis les deux livres sur ordinateur pour comparaison. Il est clair que la moitié du livre de VAUTRIN est pompée directement dans mes deux ouvrages. Le livre de VAUTRIN est le plus riche en vocabulaire depuis RABELAIS. Il y a le vocabulaire de VAUTRIN et le vocabulaire cajun des français de Louisiane, qui lui aurait sans doute échappé sans mes travaux. Je réclame 50% des droits d'auteur". - Interview, dans son bureau, de Georges KIEJMAN, avocat de Jean VAUTRIN : "Je ne prends pas cette accusation au tragique (..) Faire d'un universitaire dont on a utilisé les travaux un coauteur me paraît peu sérieux. J'espère que je pourrai faire partager ce point de vue au tribunal..".

 

Production

 

France Régions 3 Nice

Générique

 

Bonnet, Véronique

CETTE NUIT- LA ENCORE

SOLEIL LEVANT.jpeg

 


CETTE NUIT- LA ENCORE

Cette nuit-là encore, fut une nuit blanche
De tension taraudée, de souffrance endurée,
A percevoir le murmure incessant
De la mort dans ce qu'elle a d'inhumaine.


Et pourtant, dans l'aube d'un ailleurs
Se lève un souffle doux et puissant comme la houle
Qui, dans le jaillissement impromptu de joies oubliées,
Fait surgir la lumière du remède le plus précieux
Sous la forme de rayons d'un soleil vif et tonifiant
Témoin de tous les scrupules éprouvés face à l'improbable.


P. MILIQUE

16/11/2012

LES PRIX LITTERAIRES: "Prix GONCOURT"

 

Prix GONCOURT

19/20 

13/11/1995 - 01min51s

 

Du Drouant, François NOURISSIER annonce le prix Goncourt, attribué à Andréï MAKINE pour son livre "Le testament français", à ses côtés, Hervé BAZIN, Françoise MALLET-JORIS. Interviews de Didier DECOIN, d'Hervé BAZIN membres du jury de l'Académie Goncourt, sur leur choix.Interview d'André MAKINE sur son roman.BT livre de Patrick BESSON qui vient de recevoir le prix Renaudot pour son livre "Les Braban" .

 

Production

 

France 3

Générique

 

Bignolas, Laurent

 

Decoin, Didier ; Bazin, Hervé ; Nourissier, François ; Makine, André

AMER CONSTAT

CREPUSCULE.jpeg

 

AMER CONSTAT

 

Entre deux obscurités l'éclair crisse solaire,

Éclat d'or dans une fenêtre couleur de nuit

Illuminant le crépuscule exaspéré

De sa lumière stridente de fin du monde.

 

Chante alors l'aurore chagrine de la chair mortelle

Son amère mélodie, assaillante et tristement vraie...

 

P. MILIQUE

15/11/2012

LES PRIX LITTERAIRES: "

 

PRIX GONCOURT

19/20 - 09/11/1998 - 02min08s

 

Paule CONSTANT, pour son livre "Confidence pour confidence", est lauréate du prix Goncourt 1998. Le prix Renaudot quant à lui, a été décerné à Dominique BONA pour "Le manuscrit de Port-Ebène". L'annonce des deux prix s'est faite à Paris au café de Flore par les présidents des deux jurys, Didier DECOIN et André BRINCOURT. Les deux écrivains sont filmées à l'intérieur du Flore, puis sur la terrasse, une coupe de champagne à la main, posant ravies devant les nombreux photographes et cameramen réunis pour l'événement. - Interview de Paule CONSTANT : elle est étonnée que son livre ait été choisi par une majorité d'hommes, car il n'y a pas d'hommes dans son roman. - Interview de Dominique BONA : elle ne s'attendait pas à avoir ce prix, c'est un jour de fête.

 

Production

 

France 3

Générique

 

Poncet, Dominique

 

Decoin, Didier ; Constant, Paule ; Bona, Dominique ; Brincourt, André

DOM & FRANZ: "L'Invitation au voyage" (Charles BAUDELAIRE)

 

DOM & FRANZ 

"L'Invitation au voyage"

(Charles BAUDELAIRE)


1857, parution des Fleurs du mal.
155 ans plus tard, une pub sur Skyrock…
Une semaine, trois potes : deux pour la zic, un pour les images… Merci Laszlho
Nous pourrions vous parler de nous mais ça ne nous paraît pas très intéressant… Nous pourrions également vous parler de Baudelaire et de son œuvre mais d’autres l’ont déjà fait bien avant nous…
Alors voilà… Enjoy !