Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2017

DES LENDEMAINS QUI DÉCHANTENT 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...



DES LENDEMAINS QUI DÉCHANTENT

2

 

Cet homme n'a pas vocation à s'affubler d'un statut de victime désignée.

Par ailleurs, il réfute viscéralement ce qui pourrait découler d'une récurrente malédiction familiale aux conséquences auto-infligées aussitôt émises, aussitôt admises.

Toutefois, il souhaiterait comprendre un peu de cette extraordinaire turbulence venue perturber ses aspirations au bien-être.

Nul ne prévoit jamais d'avoir à faire face un jour à ce type de situation!

Partant de cela, quelle pourrait-être vraiment la réaction la plus pertinente, la plus appropriée?

Il n'est aucune certitude morale à ce sujet.

Pas de réponse toute faite, ni indiscutable, à formuler non plus.

Juste la perturbante évidence faisant état d'une accumulation d'erreurs, profonde et durable.

Il s'éprouve désormais abattu, affligé par cette responsabilité vraie qu'il paie au prix fort.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

23/08/2015

EN ROUTE POUR L'INEXORABLE 6

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

EN ROUTE POUR L'INEXORABLE

6

 

Il ne sert donc à rien d'accuser le réel! Le temps permet tout de même de ne pas mourir de son vivant, et ça n'est pas rien. Il est ce laps de vie qui refuse qu'elle s'achève! Tout sur cette Terre est précieux, parce que périssable. Le temps lui-même, ne pouvant échapper à cette engeance incorruptible, et progressivement défait, s'efface dans le gris incrédule d'un ciel plombé de tristesse. Cet artiste, épuisé de patience, dévoile peu à peu le grain tout en douceur du point de non-retour. Ainsi, tout commence et tout recommencera toujours. C'est ce que peuvent en déduire les pensées et les mots pour une fois réunis.

Nul ne sait si le Temps est l'unique protagoniste qui nous relie à l'Univers! Et nul ne le saura jamais, sauf peut-être au moment ultime de se brûler les ailes au braises du Néant.

 

Le temps, lorsqu'il en aura terminé de graver des traces de nous en nous, nous intégrera d'autorité dans sa traîne étoilée. Ainsi, après avoir transités en météore de la source au réceptacle sans l'avoir jamais aperçu au travers de l'âge, ferons-nous éclater, au rythme erratique de notre cœur, d'autres chrysalides en attente, de l'autre côté, d'autres émanations.

(FIN)

 

P.  MILIQUE

06/08/2015

DISSIDENCE VERTE 5

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

DISSIDENCE VERTE

5

Et pendant que toutes les bonnes âmes du monde vivent dans la peur glauque et suintante que la terre arrête par leur faute un jour de tourner, pendant que certains disciples de la deuxième heure se disculpent à moindre frais juste en se préoccupant, avec une indécente allégresse, de fabriquer leur composts et de leurs poubelles sélectives plutôt que de fomenter une révolution, les heureux et opportunistes spéculateurs de partout continuent, hilares, de fréquenter assidûment les paradis fiscaux.
Rien de neuf là-dedans me dires-vous. Et je vous répondrai, soit!
Il y a plus de 3 500 ans, les Grecs faisaient la guerre aux Troyens pour s'emparer de leur richesse en or. Aujourd'hui, les faiseurs d'argent font preuve de méthode plus complaisantes, certes, mais tout aussi douteuses pour retourner les poches des esclaves dociles composant désormais le peuple souriant et soumis qu'il est devenu. Majorité abstraite, et non représentative. Ces écologistes se croient déjà ce qu'ils ne seront jamais.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

14/06/2015

CE N'EST PAS ENCORE L'HEURE OU LE SOIR TOMBE 1

au magma présent de l'écriture,

 

CE N'EST PAS ENCORE L'HEURE OU LE SOIR TOMBE

1

Ce n'est pas encore l'heure où le soir tombe,
C'est au contraire celle qui augmente le vécu.

Il arrive que l'envie s'éprouve prégnantes
A se perdre ainsi en des parenthèses éreintées.
Les jours s'accumulent dans l'indifférence générale,
Tout semble vouloir rester mais tout passe toujours
Tandis que la violence démesurée propre à la réalité
Accable chaque jour davantage le pouls du monde.

Par bonheur, certaines lucioles dans l'âme veillent
Et suggèrent d'user de toutes les ruses du vivant
Pour contrarier ces ans insidieux qui volent le futur.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

11/11/2014

ELLIPSES INCONGRUES 2

au magma présent de l'écriture,faire ses adieux,métaphore,acéré,macération,affubler,détours,s'attacher,redessiner,intérioriser,entendre,révélation,dérober,stupéfier,mot,éperdu,égrener,parfaire,goutte,mortel,inventaire,désespéré,final,morbide,chose,s'enfuir,force,rythmer,intonation,sincérité,sublime,vocalise,a capella,composter,perspectives,phrase,vivant,section de cuivres,funky

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

ELLIPSES INCONGRUES
2
La métaphore acérée ne s’affuble pas de détours
Et va s'attacher à redessiner de l'intérieur
Ce que l'on entend comme une révélation
Qui se dérobe soudain aux mots de l'éperdu
Parce qu’égrenée parfois en gouttes mortelles.

Dans un inventaire désespéré, au final morbide,
Quelque chose de l'être s'enfuit en forces rythmées
Dans l'intonation sincère et sublimée d'une vocalise
Composée dans la perspective de phrases vivantes.
 
(FIN)


P. MILIQUE

30/10/2014

FINALEMENT MORTEL 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

FINALEMENT MORTEL

2


On la voit souvent s'égarer dans ses pensées,
Traversée de douce mélancolie, de désespoirs feutrés,
Et se consumer avec une saisissante dignité, aux aguets
De cette absence têtue qui éloigne la vie des vivants.

De son affection pour l'humble perle une larme furtive
Qui projette au plus profond du cœur la tristesse infinie
De cette déjà longue vie passée, soudain si brève,
Faisant de la mort à venir la compagne de chaque aube.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

06/10/2014

AUX MARGES CACHÉES ….. 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

AUX MARGES CACHÉES …..

2

Aux marges cachées de nos vies scintillent
Ces miettes d'or que sont le mystère d'un regard porté,
La douceur d'une peau ou la beauté d'une fleur...

Chacun se retrouve confronté un jour à une série d'épreuves.

Il y a ces douleurs estimées impartageables
D'une mise à nu personnelle exacerbée,
Comme traversée d'une violence sourde.
Comment, à la vue des vivants, se fermer au monde
Et cependant prétendre vivre encore?
Sentiment d'intense solitude aux procédés ténébreux.
Façade grise d'un quotidien qu’excède la fureur.
Et cette oppression du cœur, insupportable,
Lorsque toutes les forces s'opposent soudain
En vives contrariétés perçues comme hostiles.

(SUITE)

 

P. MILIQUE

03/08/2014

AMOUR SOLEIL

au magma présent de l'écriture,

 

AMOUR SOLEIL

 

Au pays altéré du doute se réalise parfois

Le souffle vivant des plus jolies promesses.

 

Sur ce chemin sinueux et tourmenté

L’avenir reste toujours aussi capricieux.

 

Pour pimenter sa vie de vagabond,

Il se fait cet équilibriste maladroit

Qui marche dans l’infini du temps

Avec pour seul balancier, chaque pépite

De cet amour-soleil lumineux

Qui explore la plus belle partition de sa vie.

 

P. MILIQUE

12/07/2014

COMME UN REFRAIN DE LIMONAIRE 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

 

COMME UN REFRAIN DE LIMONAIRE

2

 

Je crois avoir lu à m'en faire déborder les yeux la totalité de vos mots,

Dans l'intensité de la rencontre avec eux à chaque fois renouvelée.

Vous possédez une manière unique de prendre la scène par l'infime.

C'est une merveille d'écriture , matière vivante, libre et intarissable.

Aussi précise et appliquée dans sa forme que délicate et pudique

A tisser en parallèle des couleurs que l'on imagine ne pas exister.

Musique condensée des mots comme un refrain de limonaire

Jouant en sourdine des effluves de sublime

Protégées au berceau de vos mains jointes.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

22/06/2014

SINGULIÈRE TRAJECTOIRE

au magma présent de l'écriture,

 

SINGULIÈRE TRAJECTOIRE

 

Ses mots sont décidément d'une banalité bien atterrante

Pour décrire la beauté neuve et vivante des jours à venir,

Débordants d'esprit créateur et de verve communicatrice.

 

Une route peut offrir, cela ce sait, des aspects fort différents,

Tout est une question de perspectives, de recul et de relativité.

 

La leur, et c'est ce qui singularise sa trajectoire et dit l'exact,

La richesse et la diversité d'idées maîtresses de type réaliste.

C'est l'irréfutable résultat d'expériences passées dans le vécu.

Expression structurelle de réflexions fondamentales affirmant

Les tracas majeurs de l'unique place à tenir dans la saisie du réel.

 

P. MILIQUE

19/05/2014

CHEMIN DE LUMIÈRE

au magma présent de l'écriture,

 

CHEMIN DE LUMIÈRE

 

Il y a toujours une vilaine blessure

Qui suinte sous la croûte

Lorsqu’il y a manque de respect

A la vérité.

 

Une intelligence vive au registre flamboyant

Éveille les puissants échos

D’une histoire singulière et poignante.

 

Il est vrai que ce garçon laisse couler

Dans l’évocation spontanée des sensations,

Et dans la belle générosité

Des désirs et sentiments énoncés,

La sève d’une tendresse vivant à bout de plume.

 

Dans la pureté d’une lumière irréprochable,

Il nous aligne tous, côte à côte,

Sur le rai dardé d’un soleil scintillant.

 

C’est un cheminement d’exception qu’il nous propose là,

Juste pour ce qu’il porte en lui d’essentiel à la vie.

 

P. MILIQUE

17/05/2014

FLOT DE VIE

au magma présent de l'écriture,

 

FLOT DE VIE

 

Sur la page, des mots qui me permettent de te rejoindre

Dans le vivant de ton regard, dans la caresse de ta main,

Dans l’infini de ta respiration, au plus près de ce que tu es,

Dans ta présence apaisante même si elle me vient d’ailleurs.

 

Cela me permet de t’offrir en un seul sourire à l’entame du jour

Toute la tendresse essentielle, toute la confiance mise en l’existence,

Tandis que j’enfouis en mon tréfonds notre lien de papier et de mots.

 

Tu es l’embrasure de mon âme, la femme lumineuse et le soleil-balise,

L’inespérée indispensable à combler les nuits impatientes à venir.

Et je m’épanouis de ce flot de vie qui coule de toi et m’irrigue aussi.

 

P. MILIQUE