Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2016

GOUTTE-A-GOUTTE 1

au magma présent de l'écriture,

 

 

 

GOUTTE-A-GOUTTE

1

 


Il est heureux d'elle, pour elle,
Par elle et, bien sûr, avec elle.
Elle lui est comme le soleil qui,
De ses rayons dardés l'enveloppe.

Elle lui donne beaucoup.
Elle lui donne tellement.
Elle lui donne trop peut-être.

Il est si heureux qu'elle existe!
Elle si chaleureuse, si apaisante.
Elle l'a pris en éclats et l'a fait entier.
Saura-t-elle un jour le choc important
Provoqué par le don fait de son amour.

Elle est unique, elle est exacte, elle est amour.
Elle s'offre si harmonieuse, si douce à aimer,
Qu'il n'a jamais connu d'heures plus précieuses.
Chaque souffle de son cœur est lesté d'elle,
Et il s'éprouve comme entrelacé de ses fibres.
Elle est pour lui l'intense lumière, et elle le sait.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

02/01/2016

RÉSONANCES CONCRÈTES

RESONANCES CONCRETES.jpg

 

RÉSONANCES CONCRÈTES

 

Le scandale est là, enfiévré,

Qui affirme des choses irrecevables

Où se greffent les peurs malsaines de la différence.

 

Du tréfonds de l'inconscient

Surgit ce qui se trouve à l'habitude enfoui.

 

Trouble immédiat en quête de l'invisible

Dans l'ébranlement de l'être souvent

Saisi au bord du cri, au bord du spasme.

 

L'expérience vive de l'inéluctable

Trouve alors une résonance concrète

A l'impératif d'une plume sereine et en attente.

 

P. MILIQUE

01/01/2016

COMBINAISON ALÉATOIRE 6

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

COMBINAISON ALÉATOIRE

6

 

La vie est un don qui nous offre la possibilité d'affirmer ce qu'on deviendra. Et, finir par découvrir qu'on l'aime, même alourdie de toutes ses inconnues, c'est toujours découvrir qu'on l'aimait déjà! Nous sommes donc libres d'être. Alors, vivons la vie sans entraves. Et attachons-nous à lui créer des synonymes avec, autant que faire se peut, la sérénité affichée de l'homme impassible.

 

La vie ne s'arrête pas à ce qui meurt. Elle fascine tout en nous échappant. Elle nous précède, puis nous dépasse, sans jamais prendre le temps de regarder en arrière. Elle a tellement à faire. On ne peut lui reprocher sa brièveté puisque, ce que nous savons de nous, nous ne le sommes plus car déjà séparés de nous-même. D'ailleurs, c'est bien parce qu'elle n'a jamais commencé, qu'elle s'applique à recommencer toujours.

 

C'est ainsi que, chaque pas effectué sur notre chemin terrestre nous mène, sans faillir, plus loin qu'on ne le croit, à la recherche d'un ciel de partage disponible au tréfonds de l'univers.

(FIN)

 

P. MILIQUE

31/12/2015

COMBINAISON ALÉATOIRE 5

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

COMBINAISON ALÉATOIRE

5

Il suffit de prétendre s'en éloigner pour prendre toute la mesure de son altière conscience de médiatrice consentante. Aux moments clairs des battements de cœur, et convaincus qu'elle choisit de continuer pour ne pas s'interrompre vraiment, il est bon de partir à sa propre recherche sans s'attarder à entretenir de noirs sentiments.  Cette nécessaire investigation commence toujours par l'abandon qui montrera la voie d'où l'authentique vie surgira. Cette pensée est bien revigorante, qui, nous immergeant de facto dans l'épaisseur ouatée d'un temps sans limites, autorise la difficile affirmation de soi. Cela requiert un minimum de sagesse, et rend l'oubli formel.

( A SUIVE...)

 

P. MILIQUE

30/12/2015

COMBINAISON ALÉATOIRE 4

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

COMBINAISON ALÉATOIRE

4

 

Il serait donc assez fou de se révolter parce qu'elle ne dure pas jusqu'à toujours – qu'en serait-il alors pour ceux qui croient qu'elle n'a pas de fin? – de se plaindre de sa brièveté ou de s'indigner de sa fragilité. Mieux vaut donc lorsque apparaît l'inéluctable et désolante certitude que tout va s'arrêter, s'imaginer, non sans délectation, qu'elle n'est qu'une enfilade de miroirs à traverser comme autant de séductrices allégories de cet après dans lequel il faudra bien, un jour ou l'autre, basculer.

Le don de la vie n'est pas un crime, pas plus que son délit de fuite n'est un scandale. On ne peut lui en vouloir d'être plus implacable dans son mécanisme que vraiment hostile. Soyons plutôt admiratifs de son exacte réalité qui fait d'elle une grande et universelle centrifugeuse. Car la vie, l’œcuménique Vie, ne saurait disparaître avec l'insignifiante notre! Cela n'aurait aucun sens. Et c'est grâce à ses intarissables regains que les choses se perpétuent depuis la nuit des temps.

(A SUIVRE)

 

P. MILIQUE

29/12/2015

COMBINAISON ALÉATOIRE 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

COMBINAISON ALÉATOIRE

3

 

Notons cependant, que nous ne manquons jamais de mots pour exprimer notre amour, peut-être incompréhensible, alors même que l'insidieux de sa réalité première est de faire de nous de bien résignés condamnés à mort.

C'est ainsi, nous ne pouvons nourrir aucun doute sur la dissolution de notre devenir. Il serait réducteur, et au final bien décevant, de ne considérer sans cesse que l'envers du vivre. La vie est jolie même lorsqu'elle pleure le ciel de notre présence en elle. Et puis, elle est si belle, même lorsqu'elle est jolie. Elle est notre source et elle doit le rester! Et si, face à ce qui se désole, nous nous épuisons à la juger mal faite, c'est sans doute parce qu'on la regarde sans jamais éprouver le besoin de la remercier. Il suffirait, pour parvenir à un résultat différent, d'évaluer combien il est délectable de butiner avec les abeilles dans le miel de son jardin, opulence rare égayée de soleil par le rire-cascade des fleurs.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

 

28/12/2015

COMBINAISON ALÉATOIRE 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

COMBINAISON ALÉATOIRE

2

 

La vie nous incorpore au monde. Elle nous relie à lui par une onde tenace. Belle et singulière découverte que cette exaltante révélation.

Si l'on s'offre le luxe de la connaître mieux, il devient aisé de s’extasier, sans retenue, devant ce qu'elle propose à la contemplation. Absolu vertige face au sidérant spectacle offert par le chant des caresses, où le chuintement des feuillages. Nourrie d'espérances, claires et pures, la vie incite à improviser, à créer cet inattendu au charme de pleine lune qui, donnant toutes ses chances à la lumière, justifie à lui seul la grâce d'un sourire sur les lèvres du rêve.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

27/12/2015

COMBINAISON ALÉATOIRE 1

au magma présent de l'écriture,

 

COMBINAISON ALÉATOIRE

1

 

La vie, c'est bien autre chose que le contraire de la mort! C'est être et ne pas être à la fois. C'est aussi une étonnante combinaison de fragments aléatoires, merveilles de complexités nécessaires, organisées arbitrairement an miracle précaire.

Ce préambule indique clairement à quel point vouloir l'expliquer, ou la rationaliser autant que faire se peut, est une entreprise sinon vaine, pour le moins ardue. Puisqu'elle est, d'abord, insaisissable.

Si on tend l'oreille aux battements sourds de la vie, on peut la considérer telle une existence paisible égayée de bonheurs. Elle semble en effet d'une déconcertante, et spontanée, coordination. Belle et souveraine de dextérité supérieure, elle porte en elle, intimement mêlés, l'intime et le lointain, battements inquiets que le rythme grave au cœur pour nous relier au cosmos inaugural. Là où la peur se brise sur les éclats d'un rire salvateur.

(A SUIVRE)

 

P. MILIQUE

26/12/2015

FAIRE L'OSMOSE

au magma présent de l'écriture,

 

FAIRE L'OSMOSE

Le temps se dilate ouvrant ainsi
A de naissantes dimensions.

Découverte substantielle,
Joie, bonheur, folle griserie:
En chacune, elle est là qui brille.
Elle, enfin au centre de son espace.
Elle, devenue l'unique vraie raison
De prolonger encore l'existence.
Il préférerait juste être persuadé
Qu'il n'est encore inscrit nulle part:
Trop tard pour commencer à vivre!

Il veut que vienne son amour,
Il le revendique tout contre lui!
Qu'ils mêlent leurs doigts,
Qu'ils allient leurs souffles.
Qu'ils se rassérènent comme
Ils savourent à l'expérimenter,
Cœur à cœur, corps à corps.
Au plus près, intimement proche,
Afin que l'amour fassent l'osmose.

P. MILIQUE

25/12/2015

AMOUR ININTERROMPU

au magma présent de l'écriture,

 

AMOUR ININTERROMPU

Il lui tarde tant d'être à nouveau auprès d'elle.
De retrouver le bouquet fleuri de ses doigts,
De rejoindre la tendre chaleur de ses mains,
Ces mains qui rendent l'amour ininterrompu,
D'échanger à nouveau leurs souffles exaltés,
Baiser le grain de sa peau et boire à sa bouche.

A nouveau, il veut l'envelopper avec délicatesse.
Habiter avec elle la pulpe élégante d'un silence
Juste troublé par le radieux éclat de leurs rires.
Et partager avec elle ces moments de douceur
Si généreux en douces caresses et baisers fous.

C'est extraordinaire comme il est amoureux d'elle!
Et tout autant d'en être si lucide, c'est à dire ébloui.

P. MILIQUE

24/12/2015

DANS L'ESCARCELLE DU TEMPS

au magma présent de l'écriture,

 

DANS L'ESCARCELLE DU TEMPS

Cesser d'essayer de devenir ce qu'on ne sera jamais
Et se donner le droit d'être celui qu'on a toujours été!

Il est bien là le privilège obtenu des années ajoutées
A la fois tragiques et légères, essentielles et futiles,
Qui incitent à se faire frondeur, révolté et indocile,
Apte dans la fragile rencontre de certaines perceptions
A déceler l'intrus que chacun se révèle être à soi-même.

Ainsi, au cœur embrasé d'un calme atteint qui exulte,
Se prend du plaisir à tester le goût des choses simples
Dans la beauté fragile d'incertains recommencements.

Il s'agit d'une année additionnée dans l'escarcelle du temps
Qui offre l'occasion de repousser les frontières de la durée.
Est-il bonheur plus pur que d'à chaque fois les transgresser?

P. MILIQUE

23/12/2015

CAP SUR LE DESTIN 3

au magma présent de l'écriture,cap,destin,torpeur,émouvant,dilatation,au gré,usage,lumière,âpreté,orage,révéler,calme,retour à la vie,éclat,multiple,étincelle,mettre,perspective,indice,bonheur,fou,partage,femme aimées,somme,infini,répondre,cri,chaleur,moelleuse,cocon,latent,unification,sable,redistribution,carte,tandis,certifier,trajectoire,croiser,nager sur le dos,chemin de vie,parallèle,entremêler,pulsation,concordance,coeur embrasé,échotier,résonner,unisson

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

CAP SUR LE DESTIN

3

L'avenir piétine, avide, à la porte du présent.
Le moment est venu de faire cap sur le destin,
Vers cet autre monde qui reste à découvrir,
Vers des horizons flous restés inexplorés.

Le temps est émouvant qui se dilate au gré des usages,
Alors que finalement épanoui par de moult présages
Il me plaît de vous y croiser, sur le chemin de lumière,
Tendres mains nouées, dégustant avec gourmandise
L'épaisseur vive d'un temps depuis toujours espéré.

(FIN)

P. MILIQUE