Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2013

QUELQUES MOTS DANS UN SOUFFLE 1

A PERTE DE VUE.jpeg

 

QUELQUES MOTS DANS UN SOUFFLE

1

 

 

Quelques mots dans un souffle....

 

Murmures à l'éclat mat nés d'un silence de neige,

Reflets trompeurs harcelant le plombé d'un ciel miné

Éreinté par l'expression des pensées inconfortables issues

D'un océan de silence libérateur du temps présent.

 

Il arrive à l'absence prolongée de mots

De masquer la violence de sentiments acérés

Et le frémissements impatient des attentes aussi

Susceptibles d'apporter ses heures impossibles,

Une vive montée d'exaspération majeure

Vectrice de désordre supplémentaire certes,

Mais impérieuse dans logique souterraine.

 

L'Autre, parce que l'absolu ne peut être,

S'égare en intarissables lamentations.

Sa pensée alourdie au magma des secrets

Ne lui concède plus qu'un désir: celui de désirer.


A SUIVRE....

24/02/2013

BARBARA ET SON JEUNE PUBLIC

 

BARBARA ET SON JEUNE PUBLIC

Discorama

29/12/1968 - 01min51s

 

BARBARA parle de son public: " les gens de mon âge et leurs enfants...les enfants sont orphelins...ils disent c'est comme si vous étiez ma mère...c'est très important pour moi, on peut pas tricher".

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Audoir, Jacques

 

Glaser, Denise

 

Barbara-chanteuse

LA MAISON HANTEE

 

 

LA MAISON HANTEE

JT 13H

14/10/1974 - 01min51s

 

A La Garette dans les Deux Sèvres près de Poitiers une maison fait la une de la presse régionale parce qu'elle est hantée.Témoignages de sa propriétaire et de quelques voisins dont monsieur DRILLAUD.

 

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Brovelli, Claude

23/02/2013

A BURY, MADAME DERRIEN EN PROIE AUX ESPRITS

 

A BURY, MADAME DERRIEN EN PROIE AUX ESPRITS

Les Actualités Françaises 

24/02/1965 - 01min29s

 

Visite Guidée de quelques maisons de campagne - Vue extérieure de la modeste maison de Madame DERRIEN à Bury - Main tirant un tiroir qui contient des tasses et des lunettes cassées - Gros plan d'un poêle de fonte avec un pied cassé -  Reporter (Lucien PETIOT) interviewant Mme DERRIEN très vieille femme assise sur son lit - Plusieurs gros plans de Mme DERRIEN racontant la visite "d'esprits frappeurs" dans sa maison (synchrone) - Plan de coupe d'un chat se promenant dans la cour - Deux plans de la maison au crépuscule.

 

Générique

Petiot, Lucien

BARBARA, SON DEPART APRES L'OLYMPIA

 

BARBARA, SON DEPART APRES L'OLYMPIA

Comme il vous plaira 

09/03/1970 - 04min59s

 

BARBARA dans son rocking chair et son amie Denise GLASER choisissent le tutoiement pour ne pas tricher " sinon on va parler faux "...BARBARA explique pourquoi elle a momentanément laissé le tour de chant, " c'était du fonctionnariat " après son passage à l'Olympia. Denise GLASER rapporte des propos entendus dans les couloirs du music-hall " 35 chansons, elle est folle! " mais le pari fut gagné..

 

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Sangla, Raoul

 

Glaser, Denise

 

Barbara-chanteuse

 

Glaser, Denise

L’HUMANITÉ DÉSINTÉGRÉE

IMAGE TERRIFIANTE.jpeg

 

L’HUMANITÉ DÉSINTÉGRÉE

 

Il est comme dans une étrange bulle de noirceur,

Dans la mort intime d'une absence consentie au monde

Initiée par l'inaction qu'il faut barder d'artifices

Pour tenter de le rendre accessible et acceptable.

 

Personne ne peut sortir indemne d'aussi terrifiantes

Interrogations sur les cauchemardesques résonances possibles.

 

Les mots paraissent noyés sous un flot de sang et d'horreur

Face à la vivacité et la propagation foudroyante

De l'effroi déversé sur cette humanité désintégrée.

 

Comment protéger des peurs et des larmes à verser

Nos enfants durement exposés, seul porteurs d'avenir?

 

P. MILIQUE

22/02/2013

BARBARA ET LE METIER

 

 

BARBARA ET LE METIER

Discorama 

29/12/1968 - 01min34s

 

BARBARA compare son métier à une religion d'amour, "il faut se battre loyalement, proprement, mais il faut savoir que chaque jour est un combat, que le succès ça n'existe pas, il faut tout refaire chaque jour, aller chercher les gens qui veulent pas..". Puis elle dénonce le pouvoir dangereux qu'elle peut avoir face à son public.

 

Production

Office national de radiodiffusion télévision française


Générique

Audoir, Jacques
Glaser, Denise
Barbara-chanteuse

MAISON HANTEE DE CARNOËT

 

MAISON HANTEE DE CARNOËT

Bretagne actualités -

18/03/1964 - 05min13s

 

Enquête sur les "mauvais sorts" en Bretagne. Interview d'une bouchère, d'une fermière, d'un Bohémien.

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française Rennes

Générique

 

Cohic, Louis Marie

 

 

LE CHANT DU DESTIN

CRI.jpg

 

LE CHANT DU DESTIN

 

Parce qu'il s’indigne sans cesse des aveuglements qui perdurent

Dans un monde qu'il pressent inhabitable pour une durée indéterminée,

Il entonne avec force le chant d'un destin désintégré

Qui l'éprouve faillible, fragile, et débordé par les événements.

 

Il perçoit tous les symptômes avérés d'une grande faiblesse

Et d'une rage acérée qui n'est que cri de frustration.

 

Maintenant il ressent une grande fatigue, pesante,

Qui sourd dans le flux empêché de ses membres.

Il ne jette que des regards désemparés et indécis,

Et bredouille des mots noyés aux larmes de ses pleurs

En se souvenant du cri de révolte et d'insoumission

Aussi inaltérable et infaillible qu'un atome saturé

Que cependant, confus, il ne parvient plus qu'à hurler.

 

P. MILIQUE

21/02/2013

BARBARA : " NANTES "

 

 

BARBARA : " NANTES "

Discorama

25/10/1964 - 04min11s

 

BARBARA chante "Nantes"

 

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Sangla, Raoul

 

Barbara-chanteuse

 

Glaser, Denise

 

Barbara-chanteuse

LA OÙ SE TIENT L'INFORME

TRAVERSEE ENFER.jpeg

 

LA OÙ SE TIENT L'INFORME

 

Chaque moment de vie peut initier le parcours chaotique

D'un exode gigantesque ou d'une furie labyrinthique

Propres à embraser le feu d'une urgence peu conciliante.

 

Dans la lourde note souterraine qui en nourrit le rythme,

L'écriture grondante de colère ne retient plus son souffle,

Et la traversée de l'enfer où trépigne déjà son devenir

La libère du limon serré ou se tient l'informe essentiel.

 

On ne peut écrire qu'à partir de ruines qui sont ou seront,

Dans cette pulsation de peur aidant à faire surgir les mots

Qui germent, patients, au ventre des terres désolées.

 

P. MILIQUE

20/02/2013

FRANK MARGERIN : A PROPOS DE SES DEBUTS

 

 

FRANK MARGERIN

A PROPOS DE SES DEBUTS

Double jeu 

11/04/1992 - 04min11s

 

Frank MARGERIN, auteur de la série " Lucien ", grand prix du festival d'Angoulême en 1992, évoque rapidement son enfance et son séjour à Ostende où il dessinait sur les trottoirs pour gagner de l'argent.

 

Production

 

Antenne 2

Générique

 

Colonna, Dominique

 

Ardisson, Thierry

 

Baffie, Laurent ; Margerin, Frank

 

Ardisson, Thierry