Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2013

GABRIELA MISTRAL, POEME DE L'ENFANT

 

GABRIELA MISTRAL, POEME DE L'ENFANT

Lu par Sylvia Bergé

 

Poème extrait du receuil D'amour et de désolation, traduit de l’espagnol par Claude Couffon (© ELA/La Différence 1988

 

Gabriela Mistral est née en 1889 au nord du Chili dans un monde rural et catholique. Très jeune, elle enseigne, traverse le continent et publie ses premiers recueils dès les années 1910. Elle est l’un des premiers auteurs latino-américains à puiser dans l’héritage indien. Sa vision de la douleur humaine reste liée au christianisme, mais elle déploie un sens du cosmos qui n’a rien d’européen. Ses poèmes se font l’écho de ses amours brisées, de ses enfantements impossibles et vibrent de la force tellurique du continent sud-américain. Dans les années 20 et 30, poétesse reconnue et traduite, elle séjourne aux Etats-Unis et en Europe. En 1945, elle est le premier auteur latino-américain à recevoir le prix Nobel de littérature.

 

 

Poèmes choisis par Philippe Garnier

Prise de son, montage : Claude Niort, Pierre Henry

Réalisation : Anne-Pascale Desvignes

ANNA DE NOAILLES, " LUMINEUX MATIN "

 

ANNA DE NOAILLES

" LUMINEUX MATIN "

Lu par Véronique Vella et Sylvia Bergé

 

Poétesse française née en 1876 à Paris, Anna de Noailles était d’origine grecque et roumaine. Largement influencée par les Parnassiens, Jean-Jacques Rousseau, et plus que tout par Victor Hugo, son œuvre est marquée par un ardent panthéisme.

 

 

 

Prise de son : Pierre Minne

 

Montage : Sylvain Dangoise

 

Assistante à la réalisation : Delphine Lemer

 

Réalisation : Myron Meerson

 

L'ELEVAGE MODERNE DE LA TRUITE

 

L'ELEVAGE MODERNE DE LA TRUITE

01 janv. 1928  25min 09s


Ce documentaire muet qui se situe dans les monts d'Auvergne montre de très beaux lacs dont les eaux froides abritent des poissons que l'on pêche au filet. Par ailleurs, la pêche au lancer est une technique difficile au cours de laquelle on utilise une mouche artificielle. La deuxième partie aborde la question de l'élevage moderne de la truite, de la ponte artificielle et de la fécondation. Des cartons explicatifs alternent avec des séquences filmées. Le consommation française de salmonidés nécessite des importations de l'étranger, les plus importantes venant des Pays-Bas et de la Grande Bretagne. Pourtant la production française s'accroit chaque année par l'élevage intensif et le repeuplement des rivières. Les conditions de l'élevage intensif et des schémas montrent comment mettre en place des bassins d'élevage.

 

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Edition Française Cinématographique
  • Générique
  • réalisateur
    Benoit Lévy, Jean

ILS ONT PENSE POUR NOUS 24

PENSEUR.jpeg

 

" Ceux qui pensent

Que le mal est nécessaire

Pour atteindre

A un plus grand bien

Sont exaspérants. "


(Claire MARIN 

Philosophe ... atteinte de maladie incurable)

10/03/2013

L'ART RETROUVE

 

L'ART RETROUVE

1 janv. 1945  10min 25s


- Les musées, Galliera, Cluny, Versailles, le Louvre, fermés pendant la guerre, retrouvent les oeuvres des grands maîtres : Watteau, Vinci, Rubens, Renoir, Cézanne, Philippe de Champaigne, Manet, qui avaient été mises en lieu sûr à Chambord et dans d'autres châteaux, et se préparent à ouvrir leurs portes.- La vie artistique reprend à Paris, dans les ateliers des artistes mais aussi dans les rues et les cafés de Montparnasse et de Montmartre.- Les artistes ouvrent leurs ateliers aux caméras : les peintres Maurice Utrillo et Suzy Valore au Vésinet ; Georges Rouault dans sa campagne ; Henri Matisse à Paris ; Georges Braque chez lui à Varengeville, avec sa femme ; les sculpteurs Alfred Janniot, auteur des fresques en relief qui ornent le Musée d'Art Moderne, Marcel Gimond, Henri Laurens.- Braque et Matisse exposent au Salon d'Automne. Dans son atelier, Pablo Picasso, entouré des membres du comité France Espagne prépare sa " révolution continue".- La France, sinistrée par la Seconde Guerre Mondiale, doit reconstruire à tout prix : deux architectes, Le Corbusier et Auguste Perret, seront les concepteurs des nouvelles cités françaises.


  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Les Actualités Françaises
  • Générique
  • opérateur de prise de vue
    Persin, Rene ; Leandri, Pierre ; Grignon, Marcel ; Coulon, Robert ; Félix, Louis
  • participant
    Picasso, Pablo ; Utrillo, Maurice ; Matisse, Henri ; Braque, Georges ; Le Corbusier ; Valore, Lucie ; Laurens, Henri ; Perret, Auguste ; Rouault, Georges ; Janniot, Alfred ; Gimond, Marcel

LE BONHEUR INSÉCABLE

LISIERE.jpeg

 

 

LE BONHEUR INSÉCABLE

 

Elle m'a ouvert une porte de lumière

Au cœur d'une nuit chaude et souriante d'étoiles

Devenue ligne d'horizon qui s'illumine

De chaque pépite au temps qui brille.

 

Au bonheur de la vie, elle est ma musique,

La mélodie sans fausse note d'un Amour

Aux flammes embrasées d'un délice de vie

S'égayant en lisière d'une forêt de vent doux.

 

C'est comme si j'avais toujours su

Que l'on s'aimait depuis longtemps.

Elle est mon Soleil, je me réchauffe à elle,

Lumière tendre dans l'aventure quotidienne.

 

P. MILIQUE

09/03/2013

LOUIS ARAGON : " LE PROJET CARESSE

 

LOUIS ARAGON :  " LE PROJET CARESSE "

 

Lu par Thierry Hancisse

 

Poème issu des Oeuvre poétiques complètes (Gallimard)

 


 

L’Inquisition s’éloigne à présent, dans la forme qui a sévi depuis les années trente, et le droit d’inventaire répand enfin ses exigences, jusque dans un public jadis facilement subjugué par les statues parlantes de la plus grande entreprise de mensonge du XXème siècle.

 

Louis Aragon vécut, illustra dans son existence et dans son action le passage de la révolte à la contre-révolution. Longtemps après les derniers crimes de Staline, la figure d’Aragon fut protégée par un chœur officiel reprenant à l’envi ses complaintes. Le mythe de l’amour d’Elsa, œil acéré de Moscou dès 1930, fournit le halo destiné à masquer bien des réalités gênantes. On fit soigneusement oublier au public « l’Ode au Guépéou », proférée tandis que les agents de Staline exécutaient les révolutionnaires d’Espagne et d’ailleurs.

 

Mais le temps a passé, et « les grandes figures sont tombées », comme l’écrivit André Breton. Il faut redécouvrir celui qui fit preuve de tant de liberté, du « Mouvement Perpétuel » au « Paysan de Paris », de Dada à la Révolution Surréaliste. Ce choix de poèmes et de proses poétiques s’interrompt au moment des reniements, en 1930. Il tente de rendre compte de ce talent mêlé à tant d’invention, avant que cette dernière ne succombe aux engagements de commande, aux poses et aux palinodies. Il y passe un vent de liberté qui n’a pas fini de nous surprendre.

 

Michel Sidoroff

 

 

  

Extraits choisis par Michel Sidoroff

 

Prise de son, montage : Julien Doumenc et Pierre Henry

 

Réalisation : Michel Sidoroff

 

Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet

 

LES PLUS BELLES CONQUÊTES DE JEAN ROCHEFORT

 

LES PLUS BELLES CONQUÊTES DE JEAN ROCHEFORT

20 nov. 1976  11min 41s


Reportage consacré à Jean Rochefort. Dans sa propriété de Montfort-L'Amaury, en compagnie de sa femme et de ses deux enfants, il évoque sa passion pour les animaux notamment les chiens et les chevaux. Il présente Wolt et Zoé deux chiens immense, il joue avec eux, les caline. Puis Jean Rochefort présente ses différents chevaux (Tefine, Gepil, Sigismund) par le biais d'anecdotes et explique sa passion pour ces animaux.Jean Rochefort en compagnie de sa femme Alexandra Moscwa, de sa fille Marie et de son fils Julien,attablés pour le gouter. Julien Rochefort s'amuse avec Dubois, le perroquet.Inserts : Photographies de Jean Rochefort et de sa famille.Films "Un éléphant ça trompe énormément", d'Yves Robert.


  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Télévision Française 1
  • Générique
  • réalisateur
    Strouve, Fabienne
  • participant
    Rochefort, Jean ; Rochefort, Julien

ÉCRIVAILLEUR CONSENTANT

JOLIE FEMME.jpeg

 

 

ÉCRIVAILLEUR CONSENTANT

 

 

Ce sont des phrases qui fascinent à la fois

 

Pour leur étrangeté et leur fière simplicité.

 

 

Écriture abstraite et sensuelle,

 

Parfois lyrique et en colère,

 

Elle génère ce quelque chose,

 

Qui va forcément apparaître.

 

 

Peut-être dira-t-elle la force et la fragilité

 

Qui évoquent certaines des premières amours

 

Dont l'éclairage final retient la couleur des jours?

 

Ou alors elle expliquera la lenteur d'un glissement

 

Hors de soi ainsi que l'ample vertige du vivant

 

En ruminant le malheur avéré de la condition humaine.

 

 

Lui, l'écriveur besogneux, travaille l'écriture

 

Dans la chair même des phrases à pétrir.

 

Elle lui offre un lieu pour dire la révolte et la colère,

 

Et l'aide à plonger dans cet univers intime et profond

 

Qui renvoie au monde la laideur de ses bêtises

 

En lui permettant, parfois, d'offrir aux autres

 

L'image définitive de son consentement à l'impossible.

 

 

P. MILIQUE

08/03/2013

LOUIS ARAGON : POEMES DE SANG ET D'AMOUR

 

LOUIS ARAGON : POEMES DE SANG ET D'AMOUR

Lu par : Clément Hervieu-Léger

 

 

Editions Seghers 1946, 2006

 

L’Inquisition s’éloigne à présent, dans la forme qui a sévi depuis les années trente, et le droit d’inventaire répand enfin ses exigences, jusque dans un public jadis facilement subjugué par les statues parlantes de la plus grande entreprise de mensonge du XXème siècle.

 

Louis Aragon vécut, illustra dans son existence et dans son action le passage de la révolte à la contre-révolution. Longtemps après les derniers crimes de Staline, la figure d’Aragon fut protégée par un chœur officiel reprenant à l’envi ses complaintes. Le mythe de l’amour d’Elsa, œil acéré de Moscou dès 1930, fournit le halo destiné à masquer bien des réalités gênantes. On fit soigneusement oublier au public « l’Ode au Guépéou », proférée tandis que les agents de Staline exécutaient les révolutionnaires d’Espagne et d’ailleurs.

 

Mais le temps a passé, et « les grandes figures sont tombées », comme l’écrivit André Breton. Il faut redécouvrir celui qui fit preuve de tant de liberté, du « Mouvement Perpétuel » au « Paysan de Paris », de Dada à la Révolution Surréaliste. Ce choix de poèmes et de proses poétiques s’interrompt au moment des reniements, en 1930. Il tente de rendre compte de ce talent mêlé à tant d’invention, avant que cette dernière ne succombe aux engagements de commande, aux poses et aux palinodies. Il y passe un vent de liberté qui n’a pas fini de nous surprendre.

 

 

 

 

 

Extraits choisis par Michel Sidoroff

 

Prise de son, montage : Julien Doumenc et Pierre Henry

 

Réalisation : Michel Sidoroff

 

Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet

FRANCOISE SAGAN : BONJOUR TENDRESSE

 

FRANCOISE SAGAN : BONJOUR TENDRESSE

 

06 janv. 1979  07min 05s


Françoise Sagan filmée dans sa campagne parle de ses animaux familiers, son chat (Miaou), son chien (Werther), son cheval (Coco), et de son âne, d'où ils viennent, comment elle se comporte avec eux, ce qu'ils lui apportent, de ses dialogues avec eux.

 

 

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Télévision Française 1
  • Générique
  • réalisateur
    Villiers, Mara
  • participant
    Sagan, Françoise

GÂTEAU DE SOLEIL

SOLEIL.jpeg

 

GÂTEAU DE SOLEIL

 

Ce sont des évidences inépuisables inutiles à formuler

Et, pour cette raison, les mots impatients continuent

De s'anéantir dans l'abîme lancinant des non-dits.

 

L'évanescence de certains êtres émouvants de naïveté

Est telle, que leur candeur ouvertement ravageuse

Provoque des turbulences d'une puissance inouïe

Dépositaires de traces aussi étranges qu'inattendues.

 

L'essentiel trop éloigné vient soudain à manquer

Et il devient difficile de désapprendre la présence.

 

Un jour pourtant, malgré l'éblouissement répété

Des souvenirs d'un temps bienheureux mérité,

S'élèvera dans l'onde une pure musique de joie.

Celle d'une vie ronde et pleine à la belle enluminure

Tel un gâteau de soleil rêvé tout de puissance ailée.

 

P. MILIQUE