Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2015

TRAUMATISME CONSIDÉRABLE 1

au magma présent de l'écriture,

 

TRAUMATISME CONSIDÉRABLE

1


Elle est reste assise toute la journée
Prostrée au creux de la pénombre,
En équilibre sur la pointe de l'âme
Et le cœur dilaté.

Elle sait son père reposant désormais
Dans ce quelque part où finit chacun,
En ce lieu où elle elle saura le retrouver
Chaque fois qu'elle aura à se confronter
Aux affres mordantes de sa disparition.

On a beau s'y être longuement préparé,
Il advient que l'excessive souffrance,
La tristesse et le sentiment d'abandon,
Nous submergent et parfois nous rongent.

Naître, c'est avoir rendez-vous avec la mort,
Séquelle inéluctable liée à l'inconvénient d'être.
De ce fait, il convient de s'appliquer à ne pas céder
A ces redoutables flambées d'inquiétudes nocives
Susceptibles de faire tomber dans une folle panique.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

16/07/2015

INTERROGATIONS EN DOUBLE 3

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

INTERROGATIONS EN DOUBLE

3

Le couple n'est pas nécessairement une chose rassurante en soi.
Il peut se vivre comme une œuvre inachevée. Pour cause d'impossibilité structurelle. Il ne peut donc, en soi, se proposer comme référence.
Cependant, au gré de rythmes relancés, d'accélérations fulgurantes dans le ralenti du quotidien commun, s'ouvre souvent le vaste champ d'une passion sans bornes. Source vive d'inspiration majeure et de désir de fusion.
Le couple est cet organisme bicéphale qui a pour projet commun de faire d'un bouton de belle complicité une fleur d'intimité partagée aux essences rares.
Fascinant jeu de miroirs qui ne sait refléter que l'intense beauté de thèmes étonnamment simples.

P. MILIQUE

15/07/2015

INTERROGATIONS EN DOUBLE 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

INTERROGATIONS EN DOUBLE

2

Certains auront cependant bien du mal à se livrer ainsi sans retenue. Ils souhaiteront plutôt rester cloîtré dans l'univers autosuffisant qui est le leur. Ce sont des solitaires qui le sont parfois tellement qu'ils préféreraient même rester à l'écart d'eux-mêmes. Ils sont au cœur d’une incohérence faite de minutieuse justesse. Il leur est difficile de se contenter de se projeter dans ce qu'on leur prédit comme un bel avenir. Ce ne sont guère pour eux que des intuitions qui se laissent tout juste entr'apercevoir sans jamais bien sûr ne préjuger de rien. Comment leur seraient-ils possible alors de s'attacher à ce qui leur apparaît comme choses insignifiantes, ombres et poussières? Pourquoi se précipiteraient-ils, même avec lenteur, en un lieu aussi incertain et peu accueillant?

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

 

14/07/2015

INTERROGATIONS EN DOUBLE 1

au magma présent de l'écriture,

 

INTERROGATIONS EN DOUBLE

1



Le couple n'est pas nécessairement une chose rassurante en soi.
Certes cela peut offrir de nouvelles promesses de vie d'une rare pertinence.
Mais sa réalité encore méconnue ressemble parfois à un véritable saut dans l'inconnu. C'est une extraordinaire possibilité d'existence, un imaginaire qui investit le quotidien de son souffle et génère ds sensations jusque-là inédites.

Le couple peut se révéler central ou marginal, classique ou novateur. Il peut être le lieu où chacun est amené à s'interroger sur sa propre maturité. Où chacun s'efforce de préserver son identité propre et s'attache à exprimer son tempérament ou sa singularité. Il le fait en idéalisant quelque peu la place à tenir l'un par rapport à l'autre.
Il s'agit toutefois de se jeter cœur et âme dans des discours sincères et crédibles. De s'éprouver précipité, avec une vraie concordance, au cœur d'un tableau. Représentation choisie et formidablement vivant d'une sorte de vitalité tendre et généreuse. Il arrive qu'elle conduise à l'épanouissement total.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

13/07/2015

LES LENDEMAINS RAVIS

au magma présent de l'écriture,

 

LES LENDEMAINS RAVIS



Pages d'amour d'une essentielle limpidité,
Déchirantes de vives fulgurances moirées.
Ce sont des pages d'amour joliment cornées
D'avoir, au fil du temps, été lues et relues.

Il en est une dont chacun rêve de posséder le livre:
Celle qui est la merveille des lendemains ravis,
Celle qui, orgueilleuse, étincelle à l'égal du ciel,
Celle de promesse innée bien trop rarement tenue.
Page qui se précipite au pays rare du Bonheur,
Page du salut immanent au soleil qui se dresse.

P. MILIQUE

12/07/2015

L'ENFANT LUMIERE 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

L'ENFANT LUMIERE

2


Le voilà ce petit être au caractère émerveillé
Qui s'abandonne, confiant, aux tendres câlins,
Créant du bonheur en infinies vibrations
Dans la frange subtile entre bien-être et plaisir.
Communication fluide et chaleureuse à cueillir
La fragilité de l'instant au bord du temps à venir.

Pour vous, c'est l'intrusion d'une extraordinaire
Aventure au cœur fleuri et cristallin de la vie
D'un petit d'homme et de sa part de mystère.
C'est l'accueil d'un sourire dans le rire des jours,
C'est l'accord qui colore le temps et le rend souvenir.

Trouvez en vous les mots justes pour lui dire votre amour.
Elle vous offrira en retour l'unique qui ne sera qu'à vous.

(FIN)

P. MILIQUE

11/07/2015

L'ENFANT LUMIERE 1

au magma présent de l'écriture,

 

L'ENFANT LUMIERE

1

L'enfant attendue est là: c'est le bonheur.
Et au-delà de toute cette évidence d'amour
Que vous saurez lui offrir sans compter
Il y aura la douceur, valeur ajoutée:
La tendresse, cette lumière qui éclaire
Et transforme des pans entiers de notre vie,
Tendresse à chaque jour renouvelée, revivifiée.

Elle est désormais présente cette vie désirée
Dorénavant inscrite au creux de votre existence.
La voilà cette enfant qui déchire l'horizon
Et l'amplifie d'un sourire jusqu'au soleil.
Visage de petite fille où se posent, en tremblant,
Des gouttes de lumière qui dessinent des songes.
Éclats de rêve accrochés aux miroirs des matins.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

10/07/2015

SOMPTUEUSE ENLUMINURE 2

au magma présent de l'écriture,

 

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

SOMPTUEUSE ENLUMINURE

2

Ceci participe désormais du patrimoine commun initié
Qui leur appartient en propre puisque constitué d'eux.
Il va élaborer, dans le long déroulé de leur existence,
La réalité d'une singulière et somptueuse enluminure
Et conférer une impression de légèreté aux jours à venir.
Les couleurs les plus subtilement cachées seront révélées
Dans lesquelles ils pourront d'abord extraire, puis découper,
Ciseler aussi les contours de ce qui n'attendait plus qu'eux:
Un futur arc-en-ciel à la robe constellée d'étoiles incandescentes.

(FIN)


P. MILIQUE

09/07/2015

SOMPTUEUSE ENLUMINURE 1

au magma présent de l'écriture,

 

SOMPTUEUSE ENLUMINURE

1


Ils se trouvent face à un tournant important de la vie
Qui acte l'avènement d'un vœu en passe d'être exaucé.
Le moment est venu pour eux de s'approprier le gracieux,
De partager la beauté d'une expérience sans équivalence.

Leur union désirée va emprunter un de ces chemins
Multiples rassemblés en un lieu cerné d'improbable.
C'est en ce pays de nulle part, que chacun porte en lui,
Que l'amour marque au sceau du respect fidèle à l'autre.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

07/07/2015

PRISONNIER LEXICAL

enchainé.jpg

 

 

PRISONNIER LEXICAL

 

Des idées fugitives et bizarres

Jetées sur le papier récalcitrant.

 

Des nuances creuses.

Des abstractions vaines.

 

Je me sens incapable de démêler

L’écheveau d’un trop plein écœurant.

 

Pourtant, ils habitent tous mon esprit:

Les lots rassurants, les mots-citrons,

Les mots passe-partout, les mots porte-bonheur

Et tous les autres aussi.

 

Leur fusion et les images-innées qui en découlent

S’articulent et s’entrechoquent,

S’emboîtent et se disloquent.

 

Cependant, leur parcours se révèle lent et confus,

Et leur brillance rapidement perd de son éclat

Pour laisser place

A quelques phrases efflanquées, faméliques.

Destruction progressive de chaque misérable instant

Dans un triste artifice au prestige suranné.

 

Je ne serai jamais libre de mes mots.

 

P. MILIQUE

06/07/2015

BONHEUR USURPE 6

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

BONHEUR USURPE

6

Le soleil a brillé avec ardeur et l'a transcendé de joie. A cause de cela, il s'est identifié comme pitoyable et pathétique usurpateur d'un bonheur qui ne pouvait lui appartenir. Mais il avait opté pour un choix dangereux: le royaume du rêve plutôt que celui des hommes. Il n'aurait jamais dû lui permettre de se développer aussi loin de la réalité.
Il est meilleur, l’expérience de vie le démontre, d'observer le monde à travers les différentes fenêtres qui l'éclairent.

Dans la vie ce qui compte, c'est l'extase. Mais l'extase rend le plus souvent fou. Comme pris d'ivresse. Comme être toujours ce que l'on est parfois.

Le soleil n'est plus puisqu'il n'avait jamais vraiment été.
Qu'il est triste alors d'entendre gémir les larmes déçues.

(FIN)

P. MILIQUE

05/07/2015

BONHEUR USURPE 5

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

BONHEUR USURPE

5

Il pénètre au royaume du prodigieux, tandis que de plus en plus, il prend plaisir à s'ébattre dans le flot accueillant de paroles enchanteresses.
S'éprouve avec violence en lui le sentiment irrépressible d'une profonde alliance qui fait de lui, à nouveau, un homme fort. Heureux. En paix. Et il comprend mieux que jamais les combats oniriques menés jusque-là.

A l'embrasé de cette immense sensation de paix, il n'a fait que se livrer sans donner vraiment.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE