Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2017

A L'EMBRASE DE LA RUPTURE 1

au magma présent de l'écriture,

 

A L'EMBRASE DE LA RUPTURE

1



Toute perte subie, en particulier en amour,
Mène à l'examen de conscience approfondi
Et, pour peu que l'intéressé soit à même de le faire,
A accepter la réalité de ses erreurs aux multiples.

A l'embrasé de la rupture, rien de tout cela n'est aisé,
Et c'est dans cet incontournable que réside la difficulté.

Nos perceptions personnelles aspirent au dissemblable.
Combien peuvent prendre, aux turbulences spiralées,
Le recul nécessaire pour atteindre aux crêtes du sincère,
Prendre la distance qui les ouvrira à l'objective réalité
De leur responsabilité certaine dans ce qui n'est plus?

Trop d'incidences temporelles, trop de vécus communs,
Empêchent d'envisager aussi peu que ce soit
L'impossible éventualité d'une telle brisure.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

21/12/2016

UN AVENIR A NOUVEAU LUMINEUX 14

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

UN AVENIR A NOUVEAU LUMINEUX

14

 

Il m'apparaît toutefois clair que je suis loin d'être aussi fort que je m'applique à te le laisser croire.
Saurais-je te parler lorsque tu ne fera plus que pleurer et te révolter?


Dans les répercussions extrêmes induites par la maladie, les paroles comme les silences se parent parfois de valeurs différentes.
Tout simplement parce qu'il n'est pas d'attitudes ni de réponses toutes prêtes.


Nous sommes tous frères d'incertitude, je suis cependant certain que dire qu'il nous arrive parfois de ne pouvoir nous retenir de pleurer, ou montrer que l'on est soi-même fracassé et indigné par la maladie, n'est en aucun cas faire preuve de faiblesse.

Peut-être me faudrait-il me poser, et parler de mes peurs et de mes effrois.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

23/11/2016

GÂTEAU DE SOLEIL

au magma présent de l'écriture,

 

GÂTEAU DE SOLEIL



Ce sont d'inépuisables évidences
Qu'il n'est pas utile de formuler.
C'est ainsi que les mot perdurent,
Opiniâtres, allant jusqu'à s'anéantir
Dans l'abîme lancinant des non-dits.

L'état d'évanescence en cours chez certains êtres,
Faite d'émouvante naïveté et de candeur ravageuse,
Provoque certaines turbulences d'une force inouïe,
Jusqu'à leur infliger des stigmates d'une puissance
Authentique, aussi étrange qu'intime et inattendue.


Il est alors une observation qui s'impose à l'immédiat:
Quand l'essentiel vient à manquer, il devint écrasant
Et infiniment douloureux de désapprendre le présent!

En dépit de l'éblouissement absolu induit par les souvenirs,
Il faut mettre beaucoup de détermination à se rappeler
Ces temps tenus au-delà du comblé, d'une justesse méritée,
Tels une existence circulaire et pleine, à la puissance ailée,
Une sorte de gâteau de soleil à l'enluminure somptueuse.

A partir de là, chaque infime de l'instant se fera enchanteur.
Forcément enchanteur!


P. MILIQUE

09/10/2016

DUPES DE RIEN 10

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

DUPES DE RIEN

10

 

     Au final, voit-on l'illusion avec les yeux du corps ou avec ceux de l'esprit?

Ne feignons pas d'être surpris par la question puisqu'elle ne peut manquer de se poser.

Ce qui ne lui garantit pas de réponse définitive.

     Être dans l'illusion, même viscérale, même irréfutable, c'est se parer de hasard.

Parce qu'il entre une grande part d'illogisme dans cette perception.

Le commencement du savoir ne nait-il pas, en premier lieu, dans l'illusion que l'on sait?

Mais tout cela risque de tourner durablement en rond puisque, en l'espèce, ce que je sais... ne sert à rien.

Et provoque même un déni de connaissance.

Une contestation d’arrière-garde du vrai.

Celle-là même qui, en réduisant l'horizon comme peau de chagrin, rend le citoyen hargneux.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

03/10/2016

DUPES DE RIEN 4

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

DUPES DE RIEN

4

 

L'illusion ne saurait se réduire à un quelconque antagonisme de la vision car  elle est d'abord la traduction immédiate d'une formidable ouverture d'esprit.
C'est un admirable tour de passe-passe conceptuel proposant un désir fulgurant d'impensable au long de parcours initiatiques soudainement accessibles.

Elle balaie un registre franc et distrayant qui régénère la vie d'un autre possible riche de sérénité.
Flirt opportun offert au cœur d'un merveilleux étincelant qui, nouvel ordre éphémère, éclaire les contraires.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

22/04/2016

VENIMEUSE PROXIMITÉ 2

au magma présent de l'écriture,

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire.
Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de remonter (si cela leur dit mais comment en douter) le fil du temps récent pour en identifier le fil géniteur...

 

VENIMEUSE PROXIMITÉ

2

Capricieux et surtout parfaitement inconséquent, essentiellement tendu vers la satisfaction de ses intérêts égoïstes, il déblatère à jet continu un discours inaudible saturé d'étranges archétypes, pour ne pas dire de poncifs insolites.
Pourtant, informe pitoyable, il persiste à emmêler l'écheveau de l'invérifiable encore, et encore.
Jusqu'au redoutable écœurement.

Il a probablement fait vœu de ne jamais s'écarter de ce chemin-là.
De ne pas admettre la moindre objection non plus.
Objections qu'il s'empressera de toute façon d'escamoter avec une grande efficacité.
Un seul point de vue n'a de valeur à ses yeux: le sien!
Celui d'une pauvre créature en réalité bouffie d'ignorance.
Il en est réduit à provoquer scandale sur scandale avec pour seul objectif avoué de pouvoir ensuite réclamer censure.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

29/10/2014

FINALEMENT MORTEL 1

au magma présent de l'écriture,

 

FINALEMENT MORTEL

1



Un carillon fatigué dérange le silence,
Un chat noir glisse dans un rai de lumière
A cette heure incertaine où la nostalgie
Porte de ses pas l'ailleurs d'une vie réduite à peu.

Elle arpente, les yeux tristes, son jardin au crépuscule
Dans l'insondable mélancolie de ceux qui n'ont plus rien,
Désormais aux portes de la solitude et du silence
A la saison grise du dénouement qui fait monter l'angoisse.

Engagée dans l'ultime versant de sa vie, elle fixe le passé,
En attente encore de son fantôme d'amour,
Celui, lointain, qui illumine les photos sépia
D'un regard perdu vers le temps qui reste.

(A SUIVRE...)

 

P. MILIQUE

04/08/2014

NE PAS CÉDER 1

au magma présent de l'écriture,

 

NE PAS CÉDER

1

 

Chez certains, le courage semble s'imposer d'emblée, sans préméditation aucune.

C'est une sorte de bienfait aussi soudain qu'inexplicable. D'ailleurs, le délayer dans l'aléatoire d'une quelconque réflexion reviendrait à l'amoindrir, l'anémier pour de bon. On ne peut pas davantage le réduire au simple exacerbé d'un orgueil. Dans la plupart des cas, il se révèle plutôt le résultat d'un vif refus du désespoir. Surtout ne pas s'abolir. Ne pas céder à l'humaine tentation de courber l'échine. De fait, il s'agit de ne pas vivre à genoux et, dans cette occurrence, nul doute que la raison ne soit que secondaire.

Toutefois, s'il est certes vertueux de faire acte de courage, encore faut-il, chacun le sait, être suffisamment armé pour ne pas le perdre. L'expérience collective indique qu'en la matière, l'être une fois ce n'est pas l'être une fois pour toute !

(A SUIVRE)

 

P. MILIQUE

08/04/2014

FLAMMES DÉFINITIVES

au magma présent de l'écriture,

 

FLAMMES DÉFINITIVES

 

Subir l'épreuve d'une extinction suffocante et lumineuse

Parce qu'incapable d'enrayer un tant soit peu le mystère

Pas plus que de saisir les multiples instantanés de l'étrange....

 

Finir par constituer le paysage fragmentaire

Qui saura désamorcer le début de fascination

Sans laminer l'identité propre aux individus

Au varié des jeux de lumière qui hantent le quotidien...

 

Il est là pour vivre et amplifier son expérience personnelle,

Et d'un regard brûlant, fixer l'indispensable actif

Avant que d'autres flammes ne le réduisent en cendres.

 

P. MILIQUE

08/03/2014

GIEDRE EN CONCERT LE BIKINI TOULOUSE 2 FÉVRIER 2011


(Captation Personnelle)

 

GIEDRE

EN CONCERT

LE BIKINI

TOULOUSE

2 FÉVRIER 2011

03/01/2014

NICO AND CO "CAPTAIN CAPTAIN" SALLE DU BOIS DE CASTRES CARBONNE (HAUTE-GARONNE)


(Captation Personnelle)

 

NICO AND CO

(Nicolas CASSAGNEAU, Michel LORENZO, Olivier GERARDIN, Franck MESLET)

 

"CAPTAIN CAPTAIN"

 
 SALLE DU BOIS DE CASTRES
CARBONNE
(HAUTE-GARONNE)

 
14 NOVEMBRE 2013

ORGANISE PAR L'ASSO'S ÉPICÉE

02/01/2014

NICO AND CO "AMAZING GRACE" SALLE DU BOIS DE CASTRES CARBONNE (HAUTE-GARONNE)

(Captation Personnelle)

 

NICO AND CO

(Nicolas CASSAGNEAU, Michel LORENZO, Olivier GERARDIN, Franck MESLET)

 

"AMAZING GRACE"

 
 SALLE DU BOIS DE CASTRES
CARBONNE
(HAUTE-GARONNE)

 
14 NOVEMBRE 2013

ORGANISE PAR L'ASSO'S ÉPICÉE