Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2013

CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER: 09/09/2013

 

CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER:

09/09/2013

VIEILLIR

au magma present de l'ecriture,

 

VIEILLIR

 

Vieillir, cette inévitable ode à la déchéance physique !

Pourquoi tolérer à longueur de vie cet insurmontable,

Cet insondable infini dessiné aux flancs de l’inexorable ?

Combat douteux jusqu’à l’obscène puisque perdu d’avance.

 

Vieillir, étrange affaire qui enlaidit le regard d’ombres fanées.

Glissement qui fige en un attentisme aussi désabusé qu’inutile.

Soleil disloqué qui hurla à l’imposture d’un masque grimaçant

Au cœur d’un univers de gris sale seulement zébré de noirceurs

Dans lequel tout porte à l’incapacité d’offrir du bonheur encore.

 

Vieillir, et tous ces mots suspendus qui, déjà, interrogent le silence,

Alors qu’il ne reste plus rien à dire et tant à raconter pourtant !

 

P. MILIQUE

JEAN-MARC LE BIHAN: LE PARLEUR D'AURILLAC

 

JEAN-MARC LE BIHAN

LE PARLEUR D'AURILLAC


Soudain, dans la rue animée, le silence se fit....

Un inconnu, et sont discours touchant de vérité, croisé lors de notre tournée dans les rues d'Aurillac... Mr Jean Marc Le Bihan, s'il vous plait.

SILEX AND THE CITY SAISON 2: HOMO VENIZIANO

 

SILEX AND THE CITY SAISON 2

HOMO VENIZIANO

 

Blog et Spam découvrent Venise, mais il faudra choisir entre le récital de Giuseppe Cannibali à la Fenice ou le match « Erectus de Turin » contre « Milan Amibes »…

28/09/2013

CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER: 06/09/2013

 

CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER

06/09/2013 

 

A PROPOS DE JACQUES TARONI, EN DIRECT DEPUIS LE PALAIS DE TOKYO


IMPRESSIONS D'ITALIE LES PREMIÈRES IMAGES DE DENIS DARZACQ « C'EST AINSI QUE JE SUIS DEVENU PHOTOGRAPHE »

 

IMPRESSIONS D'ITALIE
LES PREMIÈRES IMAGES DE DENIS DARZACQ
« C'EST AINSI QUE JE SUIS DEVENU PHOTOGRAPHE »

(2’23’’)


Rien à voir : douze photographes racontent la photo qu'ils n'ont pas prise. Photographe indépendant, membre de l'agence Vu, Denis Darzacq montre la beauté des corps qui flottent en l'air. Il réalise ses premières photographies à quinze ans lors d'un voyage en Italie. Personne ne les a jamais vues : les voici.


Enregistrement : 28 mars 13
Mise en ondes & mix : Samuel Hirsch
Réalisation : Aude Laporte

27/09/2013

A VOTRE ÉCOUTE COÛTE QUE COÛTE: "L'HOMME QUI ÉTAIT APOPATOPHOBE"

 

A VOTRE ÉCOUTE COÛTE QUE COÛTE

"L'HOMME QUI ÉTAIT APOPATOPHOBE"

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER: 05/09/2013

 

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER 

05/09/2013

FASCINATION ÉTOILÉE

au magma present de l'ecriture

 

FASCINATION  ÉTOILÉE

 

Elle est à la fois entité déstabilisante et nuageuse

Au goût prononcé pour l’énergie vitale revendiquée.

 

On peut être surpris par sa candeur désarmante,

Cependant, elle arbore une telle grâce impérieuse

Jusque dans son opposition affichée au factice des normes,

Qu'elle ne peut s'écrire qu'à l'encre simple, donc trompeuse.

 

Fulgurante d'un débridé sans ostentation,

Étourdissante et peu novatrice sans doute,

Sa prose est de cette fascination irradiée d'étoiles

Qui plonge le quotidien dans l'urgence du phrasé

Au plus près embrasé de cette palpitation synchrone,

Propre au mystère souverain d’où s’entrevoie le ciel.


P.  MILIQUE

26/09/2013

CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER: 04/09/2013

 

CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER:

04/09/2013

LA BOÎTE A LETTRES: PIERRE CURIE AU PRÉSIDENT POINCARÉ

 

LA BOÎTE A LETTRES

PIERRE CURIE AU PRÉSIDENT POINCARÉ

 

Pierre CURIE
Paris, 1859 - id., 1906

Lettre autographe signée, adressée à Henri Poincaré, membre de l’Académie des Sciences, datée du 25 janvier 1903, Paris.

Ses recherches sur la radioactivité offrent à Curie une reconnaissance du monde scientifique : « J’ai appris qu’il était question de me proposer Mr Becquerel et moi pour le prix Nobel pour l’ensemble des recherches sur la radioactivité ». Bien que ce soit pour lui « un grand honneur », Pierre ajoute : « je désirerais beaucoup partager cet honneur avec Mme Curie et que nous soyons considérés ici comme solidaires, de même que nous l’avons été dans nos travaux ». Il défend fermement les travaux de sa femme, qui « a eu le courage d’entreprendre la recherche chimique des éléments nouveaux [et] a contribué pour sa part à l’étude des rayons et à la découverte de la radioactivité induite ». Ils recevront avec Becquerel le prix Nobel de physique cette même année.

DU TEMPS VOLE A L'ÉTERNITÉ

au magma present de l'ecriture,

 

DU  TEMPS  VOLE  A  L'ÉTERNITÉ


Le destin décidément est inflexible.
Il impose l'intégration dans cette épopée,
Exaltante tout de même, qu'est la vie.

Une vie splendide et redoutable tout à la fois.
Avec quelque chose de précieux et de rare
En même temps que précaire dans sa brillance variable,
Et qui, sur le chemin de l'inévitable affrontement avec soi-même,
Nous soumet à la recherche d'une vérité qui n'est peut-être après tout
Qu'une abstraction égarée dans l'épaisseur d'un flou minutieux.

La vie, il convient de la prendre par le bon bout
Et de bâtir avec elle une aventure sans limites,
Accomplissement perpétuel d'aspirations personnelles.

Nous devons écarter avec fermeté
Les petits ennuis négligeables et
Les contraintes infimes et dérisoires
Qui la défigurent sans ménagement.
Puis de l'agrémenter si possible de sages excès,
Générateurs de douceurs propres
A de salutaires instants d"apaisement.
L'investir enfin d'une satisfaction harmonieuse
Continue, pleine, entière et sans ombre.

La Vie est belle souvent, riche d'inégalable vibrations
Dans le plaisir inépuisable de son extraordinaire diversité.
Parce qu'elle est riche d'inachèvements programmés.
Parce qu'elle est fragment de temps volé à l'éternité !

P. MILIQUE