Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2013

LES DÉRIVES DU DESTIN

BIBLIOTHEQUE.jpg

 

LES DÉRIVES DU DESTIN

 

La nuit, au cœur même des abris les plus improbables,

Tous les espaces bruissent, enveloppés d'anachronismes,

Du murmure lancinant émanant des mots imprimés.

 

C'est que l'essentiel de l'activité existant en ce lieu

Réside dans la boulimique profusion de livres stockés.

 

Rencontre fondamentale avec ces temps de lectures

Ouverts sur le bourdonnement accessible

Des complaintes rares et incandescentes

Qui accentuent encore les dérives apitoyées d'un destin

Où les désespoirs s'inondent d'un unique soleil noir.

 

P.  MILIQUE

ALLAIN LEPREST ET SES AMIS EN CONCERT AU BATACLAN

 

ALLAIN LEPREST

ET SES AMIS EN CONCERT AU BATACLAN

 

Allain Leprest, Romain Didier, Jamait, Daniel Lavoie, Hervé Vilard, Olivia Ruiz , Mon Coté Punk, Nilda Fernandez, Jehan, Agnès Bihl, Jean Guidoni, Loïc Lantoine

17/08/2013

A VOTRE ECOUTE COÛTE QUE COÛTE: "L'HOMME QUI RE-AIMAIT GAUFFRETTE"

 

A VOTRE ECOUTE COÛTE QUE COÛTE

"L'HOMME QUI RE-AIMAIT GAUFFRETTE"

 

À votre écoute, coûte que coûte est une dramatique radio quotidienne écrite et jouée par Zabou Breitman et Laurent Lafitte et diffusée sur France Inter entre le 16 janvier 2012 et le 29 juin 2012. D'une durée de sept minutes, elle est diffusée à 12 h 23, entre Les Affranchis et Carnets de campagne.

L'émission est une parodie présentée comme une émission de libre antenne sur la santé. Deux acteurs jouent un couple de spécialistes composé de Margarete de Beaulieu, psychothérapeute et son mari Philippe de Beaulieu, médecin ; ils répondent aux questions de faux auditeurs, en débitant « les pires des clichés racistes, homophobes, sexistes  et réactionnaires.


Source Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal

UN BAISER DE SPLEENS INQUIETS

baisers langoureux.jpg

 

 

UN BAISER DE SPLEENS INQUIETS


Elle a la voix douce et chantante,
Un sourire hardi en ses yeux troublants
Et un goût sans répit pour les tendres caresses.

La foudre un jour est tombée sur moi au contact de ses lèvres,

Baiser magma sur le chemin de mémoire,
Transformant mon repaire de calme triste
En un lieu oublié de musique ensoleillée.

Et comme rien de moi ne se refuse à l’aimer jusqu'à l'irréparable,
J’arpente les profondeurs trop vraies et trop fausses aussi de nuits
Désintégrées aux arêtes secrètes de spleens inquiets.

Parce que lorsqu’elle n’est pas là
Je suis comme séparé de moi,

Dissocié par la vive carence

De ce baiser magma sur le chemin de ma mémoire.

 

Et malgré le battement pulsionnel

De l’onde brûlante du sang qui me porte,

Je ne me parle plus…

Je me renonce en elle !

 

P. MILIQUE

L’EXTÉNUATION DU REGARD

NUIT EPROUVANTE.jpg

 

L’EXTÉNUATION  DU  REGARD

 

Au sortir laborieux de ces nuits éprouvantes

Où crépitent les images de stupeur quotidienne,

Brasille l'inéluctable sensation d'un malaise

Nourri de l'insupportable esquisse proposée

Incitatrice aux contours de la réalité du monde.

 

Vertigineux chavirement, exténuation du regard

Balayant ces terres de malheur absolu

Pétries dans la chair et le sang  alourdi

De déchainements barbares irrationnels.

 

P.  MILIQUE

CHANSON BOUM !: "HOMMAGE A ALLAIN LEPREST (1954-2011)


POUR TOI QUI, JE LE SAIS, AIME D'AMOUR CE POETE D'EXCEPTION, ET QUI LE SOUHAITE ENFIN BIEN LA OU DESORMAIS IL EST !...

 

CHANSON BOUM 

"HOMMAGE A ALLAIN LEPREST (1954-2011)

 

"Nous avons beaucoup reçu Allain Leprest à Chanson Boum, et même avant , à Chanson dans la nuit depuis 20O1.Nous n'avons pas honte de ce favoritisme, quand les grands médias le boudaient. Cette année il n'y a pas eu de rendez vous avec Leprest, alors, pour finir cette saison où il nous a manqué  nous allons l'évoquer avec nos archives, car il nous manque salement.Leprest son verbe de chanson, Leprest parlant de lui et de chanson, avec plein de versions inédites  "pour la radio".

Hélène HAZERA

16/08/2013

A VOTRE ECOUTE COÜTE QUE COÛTE: "LA FEMME QUI AVAIT UN PROBLEME D'HALEINE"

 

A VOTRE ECOUTE COÛTE QUE COÛTE

"LA FEMME QUI AVAIT UN PROBLEME D'HALEINE"


 

À votre écoute, coûte que coûte est une dramatique radio quotidienne écrite et jouée par Zabou Breitman et Laurent Lafitte et diffusée sur France Inter entre le 16 janvier 2012 et le 29 juin 2012. D'une durée de sept minutes, elle est diffusée à 12 h 23, entre Les Affranchis et Carnets de campagne.

L'émission est une parodie présentée comme une émission de libre antenne sur la santé. Deux acteurs jouent un couple de spécialistes composé de Margarete de Beaulieu, psychothérapeute et son mari Philippe de Beaulieu, médecin ; ils répondent aux questions de faux auditeurs, en débitant « les pires des clichés racistes, homophobes, sexistes  et réactionnaires.


Source Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal

 

 

AUX HEURES IMPOSSIBLES

 

TEMPS QUI PASSE.jpg 

La montre enregistre les battements de mon cœur.
Une pulsion stupide accélère le rythme de ma vie.
Mon destin se termine aux confins de l'horizon.
Marcel PELTIER
(Artiste connu et reconnu)
 
 

AUX HEURES IMPOSSIBLES

 

Profondeur des gouffres aux heures impossibles de la nuit

A toucher les marges de la folie du bout des doigts.

 

Accepter la tenaille-solitude de l'écrit

Qui trace le calme autant que les éclats

Maudits autant que fascinants.

 

La normalité serait presque acceptée

A revenir déçue de tant d'illusions.

Mettre un point final à cette histoire

Qui ne pouvait s'étirer davantage.

Et c'est comme si cela s'était toujours su...

 

Alors, scruter l'insolence du temps

Dans la souplesse infinie d'un bleu profond

Avant que le ciel froissé, ne se dépigmente.

 

P. MILIQUE

L'UNIQUE RÉPONSE

ARC EN CIEL.jpg

 

L'UNIQUE RÉPONSE

 

Résolue, la route du destin m’a transporté

Sur le chemin vigoureux d’une sublime amitié

Dont l’existence s’est révélée être joyau précieux

Tant elle est douce, patiente et lumineuse.

 

La femme un jour rencontrée exalte une personnalité

Très largement pourvue de solides qualités humaines.

Elle propose au présent une telle richesse d’être

Et une si étonnante aptitude à propager l’immense,

Que son aura diffuse très au-delà de la chose écrite,
  Répandant, de fait, une mélodie d’arc-en-ciel en moi.

 

Nulle interrogation existentielle n’est plus alors de mise

Tant elle ne pourrait qu’enfanter d’une unique réponse :

Si prodigieux et enivrant poète il n’avait été,

Jamais cette amitié obsidienne n’aurait existé !

 

P. MILIQUE

Allain LEPREST


IL N'A PAS FINI DE ME MANQUER CELUI-LA !

 

15/08/2013

ANNIE GIRARDOT ET LA COMEDIE FRANCAISE

 

ANNIE GIRARDOT

ET LA COMEDIE FRANCAISE

Tête d'affiche

26/04/1969 - 03min57s

 

Dans la galerie des bustes de la Comédie Française, Annie GIRARDOT parle du conservatoire et de son passage à la Comédie Française où elle a joué les soubrettes (Dorine). Illustration par photos. Elle parle du personnage de Dorine qu'elle aime parce qu'il lui ressemble. Elle ne peut pas dire des vers. Archives en noir et blanc : extrait de "La nuit de rois" de SHAKESPEARE. Puis elle a joué dans "La machine à écrire" de COCTEAU, mise en scène par Jean MEYER. (photos)

 

Production

 

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

 

Nahum, Jacques

 

Girardot, Annie

 

Roche, France

A VOTRE ECOUTE COÛTE QUE COÛTE: "L'HOMME QUI VOULAIT UNE PLACE DE TRAIN"

 

A VOTRE ECOUTE COÛTE QUE COÛTE

"L'HOMME QUI VOULAIT UNE PLACE DE TRAIN"

 

À votre écoute, coûte que coûte est une dramatique radio quotidienne écrite et jouée par Zabou Breitman et Laurent Lafitte et diffusée sur France Inter entre le 16 janvier 2012 et le 29 juin 2012. D'une durée de sept minutes, elle est diffusée à 12 h 23, entre Les Affranchis et Carnets de campagne.

L'émission est une parodie présentée comme une émission de libre antenne sur la santé. Deux acteurs jouent un couple de spécialistes composé de Margarete de Beaulieu, psychothérapeute et son mari Philippe de Beaulieu, médecin ; ils répondent aux questions de faux auditeurs, en débitant « les pires des clichés racistes, homophobes, sexistes  et réactionnaires.


Source Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal